Je vous emmène aujourd'hui à la découverte de Djenné.
Djenné est réputée pour être une des plus belles villes du Mali, réputation amplement justifiée. Nous avons été séduits par ce lieu...

La ville est entièrement construite en banco, mélange de terre argileuse et de paille, auquel est traditionnellement ajouté du beurre de karité afin d'augmenter son étanchéité et sa souplesse (le beurre de karité étant trop onéreux, il n'entre plus que très rarement dans la composition du banco).

L'accès à Djenné se fait par bac, la ville étant entourée d'eau de toutes parts à la saison des pluies ou juste après.

01

02

03

04

05

Mais Djenné c'est surtout son incroyable mosquée, entièrement construite en banco, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Ce magnifique bâtiment a été construit (ou plutôt reconstruit) en 1907 et est le plus grand édifice en banco du monde.

06

07

08

Les murs mesurent entre 40 et 60 cm de large. Des morceaux de palmiers sont pris dans les façades ; ils servent de joints de dilatation pour éviter les fissures et dépassent pour servir d'échafaudage lors du crépissage annuel (en banco, bien entendu !) qui donne lieu à de grandes festivités. L'architecture en banco est une architecture très vulnérable à la pluie et nécessite donc un entretien régulier.

09

10

11

Image traditionnelle mais qui fait partie du quotidien des femmes au Mali.
12

13

Djenné est construite sur les bord du Bani, affluent du Niger, et une grande partie de la vie se déroule sur les bords du fleuve : pêche, lessive, transports pour rejoindre les villages voisins...

14

15

Une voiture de "toubabs" (en l'occurence la notre !!!). "Toubab" est le nom donné aux blancs. Lorsque nous nous promenions, nos oreilles résonnaient sans cesse des "toubab" ou "toubabou" chantés ici ou là , juste pour le plaisir de nous saluer ! Les rares voitures que l'on voit à Djenné sont les voitures de "toubabs", venus visiter la ville et assister au marché du lundi (dont je vous reparlerai un autre jour). 
16

Lorsqu'on ne possède rien... on s'amuse avec rien (ou presque !!). Un pneu de vélo, un morceau de bois... et voilà un jeu amusant ! A la veille de Noël, nous devrions montrer cette photo à nos enfants qui vont trouver quantité de cadeaux au pied du sapin (dont certains qu'ils vont à peine regarder !!!).
17

Une des jolies rencontres que nous avons faites...
18

19

20

22

24

25

26

Il y a de nombreuses écoles coraniques à Djenné. Les "talibés" (élèves de ces écoles) écrivent leur sourates sur ces planchettes de bois.
27

Fabrication des briques de banco qui serviront à la construction des maisons.
29

28

30

Mais Djenné, c'est aussi ça....
Les égouts à ciel ouvert dans les ruelles de terre (et par une température de 40°, je vous fais grâce des odeurs !!!)...
31

... et les ordures qui jonchent le sol (et plus particulièrement les abords du fleuve).
32

Mais je préfère vous laisser sur ce beau coucher de soleil...

33

"Le vieil éléphant sait où trouver de l'eau."
Proverbe africain