01

Nous vous emmenons aujourd'hui à la découverte du Cap Corse. Situé à l'extrême nord de l'Île de Beauté, les Romains l'avaient baptisé "le promontoire sacré" ; les Corses l'appellent "'l'isula di l'isula" (l'île de l'île). Cette région nous a séduits par sa beauté sauvage. La route côtière est jalonnée de marines, de criques plus ou moins secrètes, de plages de galets ou de sable. Quant à l'intérieur des terres, des villages perchés dans la montagne, protégés par leurs tours, semblent toujours guetter l'envahisseur.

02

03

04

La marine d'Erbalunga...

05

06

... où se cachent, derrière les façades souvent décrépies, de véritables trésors d'architecture, telle cette maison d'hôtes du XIXème siècle avec ses plafonds peints en trompe l'œil.

07

Macinaggio et son joli port de plaisance à l'atmosphère reposante

08

09

En suivant le sentier des douaniers, on longe les îles Finocchiarola...

10

...avant d'arriver à la cala Santa Maria.

11

Une centaine de tours génoises datant du  XIVème siècle ceinturaient les 1000 km de côtes Corses à intervalle régulier ; sur les 68 tours encore existantes,  le Cap Corse en compte à lui seul 32... Elles étaient gardées par deux soldats ; lorsque l'ennemi arrivait par la mer, les soldats allumaient un feu afin de donner l'alerte de tour en tour.

12

En continuant à la pointe du Cap Corse, on se trouve face à l'île de La Giraglia

13

A cette période de l'année, seule la population locale fréquente les plages...

14

...ce qui laisse pas mal d'espace pour s'installer !

15

Rogliano, ancienne capitale du Cap Corse, est constitué de sept hameaux dispersés à flanc de montagne.

16

On y trouve des châteaux-forts en ruine, des tours fortifiées, des vieilles demeures aux toits de teghje (pierres plates en schiste)

17

sans oublier les différentes églises et quelques tombeaux

18

Nous verrons d'ailleurs de très nombreux tombeaux tout au long de notre escapade au Cap Corse, disséminés dans la nature.

19

20

Le Moulin Mattei, emblème publicitaire de l'apéritif Cap Corse, surplombe le col de la Serra.

moulin

Le port de Centuri, situé sur la côte ouest du Cap Corse, est le premier port de pêche à la langouste de France.

21

22

23

24

25

Au XIXème siècle, des Corses attirés par le grand large ont émigré à St Domingue, Porto Rico ou au Venezuela où ils sont devenus planteurs de café ou de canne à sucre. Après avoir fait fortune, la plupart d'entre eux revint en Corse pour s'y faire construire de très belles demeures, que l'on appelle les maisons d'Américains ou les palazzi. On en compte 173 sur l'ensemble de l'île. Leur architecture s'inspire à la fois de l'Italie, de l'Espagne coloniale et du style  d' Amérique centrale. Le nombre de fenêtres des palais permettait de connaitre l'étendue des richesses de leur propriétaire.

26

Certaines sont d'origine alors que d'autres ont été restaurées.

27

28

29

30

Restons dans l'architecture avec le couvent de Morsiglia...

Couvent

... et l'église Ste Julie de Nonza

Eglise_Ste_Julie

La côte ouest du Cap Corse est beaucoup plus escarpée et les plages et criques accessibles se font plus rares...

31

32

33

Bastia est ancrée au flanc d'une montagne qui est l'épine dorsale du Cap Corse ; elle en est la porte d'entrée orientale.

La place St Nicolas

34

Sur la place St Nicolas, le magasin Mattei (oui, oui.. comme le moulin.. c'est bien... il y en a qui suivent !!), un des plus anciens magasins de Bastia, datant de 1872.

35

On y trouve différentes spécialités corses...

36

et notamment celle que nous préférons... LE muscat !

37

L'église St Jean-Baptiste domine le vieux port.

38

Une ancienne échoppe de pêcheur.

39

A Bastia, la volonté d'indépendance est toujours dans l'air du temps...

40

41

Et pour finir, une petite mise en garde pour les touristes !

42

"Celui qui vit à cent à l'heure va tout droit à la mort."
"A chi va forti, va a la morti."
Proverbe corse