On repart au Mali ! Hier, nous nous étions arrêtés là...

20

Les tags des pochettes de gauche...

21

22

23


C’est sous la toguna, ou case à palabres, que les anciens se réunissent pour discuter des affaires du village en mâchant des noix de cola. Le toit est très bas pour obliger les hommes à s’asseoir, discuter calmement et éviter les excès de colère ; celui qui se lèverait brusquement se cognerait la tête et serait « corrigé » par la toguna ! 

8 piliers soutiennent les 8 couches de chaume, en souvenir des huit ancêtres ayant fondé le peuple Dogon. 

24

Le petit rabat de la page de droite est en fait une pochette à l'intérieur de laquelle sont glissées deux photos.

25

26

27

Dans tous les villages dogons, les greniers sont facilement identifiables grâce à leur toit conique en paille de mil. Les murs sont faits de briques de terre, cuites au soleil, et recouverts d'un crépi en banco (mélange de paille et de terre). Les constructions sont isolées du sol, pour protéger la récolte. Des peaux de chats sauvages sont parfois accrochées sur les murs, pour éloigner les rongeurs.

Chaque homme et chaque femme a son propre grenier ; ainsi, dans les cours des habitations, on peut voir des groupes de plusieurs greniers, les hommes ayant souvent plusieurs femmes.

28

Le grenier des hommes est destiné à recevoir la récolte de mil ou de sorgho de l’année. Les céréales sont conservées sur leurs épis et peuvent ainsi se garder plus longtemps.
 

Le grenier des femmes contient les condiments et leurs bijoux, dans une petite excavation aménagée au centre. 
Adossée au grenier, on trouve généralement la classique échelle dogon, taillée dans un tronc d’arbre.

On passe maintenant au livret de droite. J'ai changé le système de fermeture et j'ai utilisé un aimant à la place du ruban prévu à l'origine.

29

30

31

32

33

34

35

36

37

Et on finit par le livret de gauche !

38

39

40

41

Quelques détails....

42

43

44

Et la visite guidée est terminée !

Je me suis régalée à scrapper ce kit (ah, ça fait du bien de se laisser guider et de ne pas trop réfléchir !!). Je suis restée fidèle à la structure de Gaëlle mais j'ai gardé ma "liberté" pour les mises en page et le choix des imprimés

"L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes."
Bertrand Russell