"Un livre, c'est un navire dont il faut libérer les amarres. Un livre, c'est un trésor qu'il faut extirper d'un coffre verrouillé. Un livre, c'est une baguette magique dont tu es le maitre si tu en saisis les mots."
Michel Bouthot

Image30

 

Cadres noirs (Pierre Lemaitre)

livre05

Présentation de l'éditeur : Alain Delambre est un cadre de cinquante-sept ans complètement usé par quatre années de chômage. Ancien DRH, il accepte des petits jobs qui le démoralisent. Au sentiment d’échec s'ajoute bientôt l'humiliation de se faire botter les fesses pour cinq cents euros par mois... Aussi quand un employeur, divine surprise, accepte enfin d'étudier sa candidature, Alain Delambre est prêt à tout, à emprunter de l'argent, à se disqualifier aux yeux de sa femme et de ses filles, et même à participer à l'ultime épreuve de recrutement : un jeu de rôle sous la forme d'une prise d'otages. Il s'engage corps et âme dans cette lutte pour retrouver sa dignité. S'il se rendait compte que les dés sont pipés, sa fureur serait sans limite. Et le jeu de rôle pourrait alors tourner au jeu de massacre…

Ce roman de Pierre Lemaitre m'avait été chaleureusement recommandé dans cette même rubrique il y a déjà quelques temps et était depuis un moment dans ma PAL. J'ai donc profité d'un (trop !) long vol de 11 h pour m'y attaquer... et malgré une ambiance que j'ai trouvé parfois bien sordide, je n'ai pas réussi à le lâcher !
Ce roman noir est très bien construit et écrit et, malgré quelques longueurs, sait tenir le lecteur en haleine jusqu'au dénouement. De rebondissement en rebondissement, on suit avec angoisse la descente aux enfers de ce cadre au chômage prêt à tout (et surtout au pire !) pour retrouver un emploi.
Si l'intrigue parait tirée par les cheveux, comment ne pas frémir quand on sait qu'elle a été inspirée par un fait divers bien réel, une fausse prise d'otages organisée par la direction de France Télévisions en 2005 pour tester la résistance au stress de ses cadres (lire ici). La réalité dépasse parfois la fiction (ou l'inspire dans le cas présent !)
Deux bémols cependant pour moi : je n'ai pas aimé du tout le dénouement et j'ai trouvé le personnage principal antipathique au possible (mais c'était probablement voulu par Lemaitre !)
♥♥♥♥♥

 

 

Le sourire des femmes (Nicolas Barreau)

Livre02

Présentation de l'éditeur : À Paris, un triste vendredi de novembre. Aurélie, en plein chagrin d’amour, remarque dans une librairie un roman intitulé Le Sourire des femmes. En le feuilletant, stupeur ! : non seulement elle y découvre le nom du restaurant dont elle est propriétaire, mais, de plus, l’héroïne lui ressemble comme deux gouttes d’eau. La lecture passionnée de ce roman lui redonne goût à la vie. Intriguée par tant de coïncidences, elle décide d’entrer en contact avec son auteur. Mais rencontrer le mystérieux Robert Miller par l’intermédiaire de son éditeur s’avère étrangement difficile… Comédie romantique qui peint avec saveur un Paris pittoresque et gourmet, Le Sourire des femmes revisite le nouveau désordre amoureux non sans un soupçon de magie et un zeste d’enchantement.

Si vous aimez les livres, Paris, la cuisine  et l'amour (quel drôle de mélange !!!!) et que vous avez envie de lire un livre "qui fait du bien", hâtez-vous de vous procurer ce très joli roman, drôle et romantique (sans pour autant être mièvre !). Les personnages de ce conte moderne sont attachants, la plume de l'auteur agréable et même si l'intrigue est souvent  cousue de fil blanc, il permet de passer un très agréable moment.
Nicolas Barreau a sorti dernièrement un nouveau roman et j'ai bien envie de le lire aussi pour voir si je retrouve le même plaisir.
♥♥♥♥♥

 

 

La petite cloche au son grêle (Paul Vacca)

livre03

Présentation de l'éditeur : « Un soir, tu entres dans ma chambre alors que je me suis endormi. Le livre m'a échappé des mains et gît sur ma descente de lit. Tu t'en saisis, comme s'il s'agissait d'un miracle. – Mais tu lis, mon chéri ! souffles-tu en remerciement au ciel. Incrédule face à ce prodige, craignant quelque mirage, tu palpes l'objet. Non, tu ne rêves pas : ton fils lit. Intimidée, tu ouvres le livre, fascinée à ton tour... » Quand la découverte de Marcel Proust bouleverse la vie d'un garçon de 13 ans, de ses parents cafetiers et des habitants de leur petit village du Nord de la France. Des jeux innocents aux premiers émois de l'amour, de l'insouciance à la tragédie : l'histoire tendre et drôle des dernières lueurs d'une enfance colorée par le surprenant pouvoir de la littérature...

Ce  (trop !)  court roman est mon coup de cœur ce mois-ci ! Je l'ai dévoré en moins de deux heures et cette petite cloche résonnera encore longtemps à mes oreilles... Ce livre plein de poésie, de tendresse et d'émotion mélange l'amour de la littérature et l'amour d'une mère pour son fils (et d'un fils pour sa mère...). Un savoureux mélange à déguster sans hésiter !  Il me donnerait (presque !!) envie de découvrir les œuvres de Proust, fil conducteur du livre, que (honte à moi !) je n'ai jamais réussi à lire !
♥♥♥♥♥

 

  

Le premier jour du reste de ma vie (Virginie Grimaldi)

livre08

Présentation de l'éditeur : Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement... Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde… Tout quitter pour tout recommencer : une comédie tendre et savoureuse 

L'histoire est cousue de fil blanc, les personnages très stéréotypés, l'intrigue plutôt rose bonbon mais ce roman simple et vite lu est idéal pour passer un bon moment et se vider la tête. C'est drôle, plutôt bien écrit, divertissant... bref, zéro prise de tête !
♥♥♥♥♥

 

 

 

 

Tu me manques (Harlan Coben)

Livre01

Présentation de l'éditeur : Dix-huit ans que Kat a perdu son père, flic abattu dans une rue de New York. Et que son petit ami, Jeff, l'a quittée sans explication. Aujourd'hui, Kat est flic à son tour. Toujours célibataire. Sa meilleure amie l'inscrit sur un site de rencontres. Là, un visage. Le sien. Jeff, son premier amour. Un contact. Froid. Étrange. Le doute s'installe. Qui est-il ? Et puis, cet adolescent aux révélations troublantes. Pour Kat, c'est le début de l'enquête la plus effroyable, la plus sordide, la plus risquée de sa carrière. Des femmes piégées sur le net ; un tueur sadique en liberté ; des événements sanglants déterrés du passé. Les mensonges qui nous lient peuvent-ils aussi nous tuer ? Machiavélique, obsédant, terrifiant, le nouveau séisme du maître de vos nuits blanches.

Avec Harlan Coben, c'est souvent : "on prend les mêmes et on recommence !" Son dernier ouvrage n'échappe pas à cette règle et on y retrouve les mêmes éléments que dans la plupart de ses précédents romans : une disparition, le passé trouble de certains personnages, des méchants très méchants (!!)....  L'intrigue est (comme toujours) bien menée et tous les ingrédients sont une nouvelle fois réunis pour tenir le lecteur en haleine. Malgré cela, je n'ai pas été emballée à 100%, peut-être justement à cause de ce sentiment de "déjà vu" (ou plutôt déjà lu) que j'ai ressenti.
Si vous ne connaissez pas Harlan Coben et que vous ne devez lire qu'un seul livre de lui, je vous conseille vivement  "Ne le dis à personne".
 ♥♥♥♥♥

 

  

Bertrand et Lola (Angélique Barberat)

livre04

Présentation de l'éditeur : Bertrand et Lola pensaient contrôler leur vie. Mais l'amour ne se laisse pas faire. Pourquoi Lola a-t-elle sonné à cette porte ? Pourquoi Bertrand a-t-il ouvert ? Comment peut-on tomber amoureux en dix secondes ? Durant quelques heures d'un bonheur insoupçonné, Bertrand et Lola vont s'aimer et tout oublier. Lui, qu'il est photographe, épris de liberté. Elle, qu'elle est hôtesse de l'air, sur le point de se marier. Pourtant, ensemble, ils prennent la plus sage et la pire des décisions : poursuivre leur chemin et leurs carrières respectives. Mais quand on est envahi par un si grand amour, tout devient plus fort, l'absence, le manque, l'attente, le besoin, le remords. Piégés dans leur propre vie, comment Bertrand et Lola pourront-ils se libérer ?

J'avais beaucoup aimé le premier roman de l'auteur, L'instant précis où les destins s'entremêlent (et l'avais beaucoup offert autour de moi !). Je me réjouissais donc de retrouver la plume d'Angélique Barberat, avec au fond de moi la peur d'être déçue. Mais ce ne fut pas le cas ! J'ai cette fois encore passé d'excellents moments de lecture avec cette belle histoire d'amour. Alors oui, elle est peu crédible  mais qu'importe ! La plume de l'auteur est belle et poétique et je me suis laissée emportée par cette histoire pleine de douceur.
♥♥♥♥