"Le vrai lecteur écrit le livre en le lisant. Le vrai lecteur est à la fois l'auteur, les personnages, l'histoire. Le vrai lecteur est le livre."
Pauline Atphen

Mon dernier article dans le "coin lecture" n'est pas si vieux mais comme j'ai deux coups de coeur à vous faire partager, je ne résiste pas au plaisir de revenir déjà (avec cette fois "seulement" quatre livres).
Et vous, vous avez eu des coups de ♥ lecture ces derniers temps ?
Vous avez lu certains des ouvrages que je vous présente ?

-

 

livre1

La bibliothèque des cœurs cabossés (Katarina Bivald) ♥♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : Tout commence par les lettres que s'envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d'échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu'Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis - et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu'Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel.

Si vous vous intéressez un tant soit peu aux sorties littéraires, vous avez forcément entendu parler de ce livre (en bien probablement !) en début d'année. Je dois dire que je suis très étonnée de l'engouement des critiques (bonne opération marketing ??) et surtout du fait que l'éditeur attire les lecteurs avec un bandeau faisant référence à l'excellent "cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates".  
Pour ma part, je ne peux pas dire que ce roman m'ait enthousiasmée ! Je ne peux pas dire qu'il m'ait totalement déplu..... Mais ce qui est certain c'est qu'il m'a déçue au regard de toutes les critiques élogieuses que j'ai pu lire à son sujet.
Je lui ai trouvé quelques longueurs et beaucoup (trop !) de clichés. L'écriture ne m'a pas emportée et  je ne me suis pas particulièrement attachée aux personnages que j'ai trouvés très insignifiants (et stéréotypés). L'intrigue n'est pas très originale, la fin complètement improbable mais cela reste malgré tout une belle histoire d'amitié basée sur l'amour des livres. J'ai réussi à le lire jusqu'a la fin car j'étais curieuse d'en connaitre le dénouement mais je ne pense pas qu'il me laissera un souvenir impérissable.
Je précise que ce livre m'a été offert par une amie qui avait entendu des critiques élogieuses à son égard mais que ladite amie (avec qui nous avons les mêmes goûts en matière de lecture) n'a pas réussi à le lire jusqu'au bout. J'aurais du me méfier !

 

 

livre2

Et tu n'es pas revenu (Marceline Loridan-Ivens) ♥♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : « J’ai vécu puisque tu voulais que je vive. Mais vécu comme je l’ai appris là-bas, en prenant les jours les uns après les autres. Il y en eut de beaux tout de même. T’écrire m’a fait du bien. En te parlant, je ne me console pas. Je détends juste ce qui m’enserre le cœur. Je voudrais fuir l’histoire du monde, du siècle, revenir à la mienne, celle de Shloïme et sa chère petite fille. »

Coup de cœur pour ce bouleversant témoignage d'une rescapée des camps de concentration. Je ne suis généralement pas attirée par ce genre d'ouvrages mais au vu des nombreuses critiques élogieuses lues à son sujet, je me suis (pour une fois) laissée tenter. Et je ne regrette pas ! Je l'ai lu d'une traite et j'en suis ressortie comme "sonnée". Ce témoignage poignant, écrit avec beaucoup de pudeur, m'a profondément touchée.
A lire absolument, ne serait-ce que par devoir de mémoire (certains ont la mémoire courte... mais malheureusement, ceux-là ne liront jamais ce genre d'ouvrage !)

 

 

 

livre3

Le voile de Téhéran (Parinoush Saniee) ♥♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : "Quand j'ai repris mes esprits, je me trouvais chez cet homme, dans la chambre à coucher. Debout dans un coin de la pièce, je serrais étroitement contre moi le tchador blanc dont on m'avait affublée avant de me conduire dans cette maison. J'essayais de ne faire aucun bruit, espérant qu'il ne remarquerait pas ma présence. Dans ce silence absolu, les larmes coulaient jusque sur ma poitrine. Mon Dieu, comment comprendre ces moeurs ? Un jour, ma famille voulait me tuer sous prétexte que j'avais échangé quelques mots avec un homme que je connaissais depuis deux ans, sur lequel je savais beaucoup de choses, que j'aimais et que j'étais prête à suivre au bout du monde, et le lendemain elle prétendait m'obliger à coucher dans le même lit qu'un étranger dont j'ignorais tout et qui ne m'inspirait que de la terreur. " Massoumeh, seize ans, n'a qu'un désir : poursuivre ses études. Un rêve accessible aux filles depuis que le shah a modernisé l'Iran. Mais quand ses frères découvrent qu'elle vit une histoire d'amour, très innocente, avec un voisin, ils la marient à un homme qu'elle ne connaît pas et n'a même jamais vu. D'abord désespérée, Massoumeh se rebelle et prend son existence en main. Ce roman d'une femme déterminée qui affronte son destin dans une société en plein bouleversement a connu le succès dans le monde entier.

La condition de la femme en Iran... le sujet n'est pas facile ! Et pourtant Parinoush Saniee réussit à nous captiver avec cette saga qui se déroule sur un demi-siècle. Elle dresse le portrait d'une femme courageuse et tenace, avec l'histoire de l'Iran en toile de fond. Captivant, révoltant, émouvant, voilà encore un livre à lire de toute urgence ! Le genre de livre que l'on pose à regret et que l'on retrouve avec plaisir.

"Avec ce livre, je voulais rappeler aux Iraniens ce qui nous est arrivé durant les dernières décennies du siècle passé. Comment les femmes vivaient, se battaient et se sacrifiaient pour leurs enfants et leur famille. La souffrance et la peine doivent être dénoncées, et les lacunes de notre société analysées pour enfin guérir", explique l'auteure.

 

 

livre4

Jamais deux sans toi (Jojo Moyes) ♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur :
Jess a la vie dure : elle élève seule ses deux enfants et se tue à la tâche pour arrondir les fins de mois. Comme un malheur n'arrive jamais seul, le don pour les maths de sa fille surdouée risque de rester lettre morte si personne ne la soutient. Quant à son fils, il est victime de harcèlement au collège et ne peut se défendre seul contre ceux qui s'en prennent à lui. Ed cherche à fuir un avenir incertain. Il a du temps à revendre et veut leur venir en aide... Une histoire d'amour aussi captivante que non conventionnelle. La rencontre improbable de deux êtres en perdition

Encore un "feel good book" (ou livre qui fait du bien, pour les non-anglophones !). Moi je ne boude pas mon plaisir, j'aime ça ! Et j'aime toujours autant l'écriture de Jojo Moyes, simple et efficace. Certes, le roman est plein de clichés (le riche malheureux qui va voler au secours de la jeune femme pauvre), de situations parfois très improbables et souvent prévisibles,  de bons sentiments.... mais allez savoir pourquoi, avec Jojo Moyes ça fonctionne ! On s'attache très vite à ses personnages, c'est bourré d'optimisme et d'Amour (oui, oui, avec un grand "A" !!)... bref c'est le genre de lecture qui permet de passer un bon moment (surtout après avoir lu deux livres plus "durs").

 

 

4ddd7927

J'ai aussi terminé ces livres  (sur lesquels vous aurez mon avis la prochaine fois !)

Lus

 

Ma lecture en cours

en-cours

 

Les livres qui sont passés sur le dessus de ma pile à lire 
(ou de ma pile virtuelle puisque je lis beaucoup sur ma liseuse électronique !)

PAL