Cette semaine la rubrique musique fait escale en France pour écouter deux artistes nationaux :

Corson (prononcer "Corsonne"), de son vrai nom Alain Cordier, est né à Thionville en 1979. De formation musicale classique, il découvre le rock à travers U2 et Nirvana à l'âge de 12 ans. A l'âge de 17 ans, il écoute la chanson Miss Sarajevo interprétée par Bono et Luciano Pavarotti, sur laquelle il s'entrainera à chanter avec deux registres différents. Il en fera le thème de sa carrière : mêler deux courants musicaux jugés la plupart du temps incompatibles, le lyrique et le rock.
C'est avec une grande réussite qu'il écrit et compose son premier album, The Rainbow, disponible depuis janvier 2015. Le résultat : 12 titres qui passent du pop rock "à la U2" aux envolées lyriques sans rompre l'harmonie des morceaux.
Corson (contraction de la première syllabe du prénom et du nom de sa mère) est un artiste sans équivalent en France. Malheureusement, il n'est pas médiatisé à la hauteur de son talent. Nous espérons que vous rattraperez le coup avec vos commentaires sur cet article ;-)
Plusieurs titres de son album sont largement au niveau des tubes internationaux que les radios diffusent du matin au soir.
C'est parti ! Attention, chair de poule assurée !

 

 

Marina Kaye est une jeune auteure-compositrice-interprète française de 17 ans. En 2011 (à l'âge de 13 ans) elle remporte la victoire dans l'émission "La France a un incroyable talent" avec deux chansons d'Adèle. Elle continue ensuite l'interprétation de reprises d'Adèle, de Birdy, de Kate Perry et de Sia. Elle a assuré la première partie de certains concerts de Florent Pagny l'année dernière.  
Son single Homeless, qui date de mai 2014, a mis une année  pour s'imposer sur les ondes.
Son premier album Fearless est sorti le 18 mai dernier.
Malgré son jeune âge, Marina a une voix puissante, maniée avec douceur et passion . Toute une affaire de contrastes.
Elle a choisi le loup comme totem, comme vous pourrez le voir dans le clip suivant.