Pour être en accord avec la douceur de cet hiver, nous vous proposons aujourd'hui de découvrir une chanteuse-compositrice à la voix de velours....

"Jeune artiste au parcours nomade, Awa Ly déroule son timbre de voix de velours sur un canevas aux consonances jazz, soul, folk et pop, nimbé de grâce et d’émotions. Les mélodies douces et intimistes de cette native du Sénégal* se parent tour à tour d’accents blues ou d’évocations caribéennes pour la plus poignante des odyssées sonores, où les histoires défilent à chaque étape entre passion, espoir, nostalgie et enthousiasme contagieux… Une invitation malicieuse à s’affranchir des frontières sous l’égide d’un joyau vocal authentique et sémillant, lumineux et bouleversant. Le charme subtil des très grandes chanteuses…" (Zik Zac - Awa Ly)

*Awa Ly n'est pas née au Sénégal, contrairement à ce qui est indiqué sur le site Zik Zac, mais à Paris, de parents sénégalais.

Elle a sorti un premier EP en mai 2014, nommé "Awa Ly", disponible uniquement en version MP3, avec 4 titres déclinés en trois versions chacun (versions originale, acoustique et instrumentale). Les trois vidéos suivantes sont extraites de cet EP. 

"Awa Ly est un voyage à elle toute seule. Comme s'il lui avait fallut traverser toutes les frontières pour ne plus en avoir. Française, d’origine sénégalaise, émigrée en Italie. Polyglotte, Awa a eu plusieurs vies,  avec un fil conducteur : la musique. Sa musique d’influence  Jazz se permet des incursions folk, pop,  voir caribéen. De toutes façons, cela ne la regarde plus. Encore une histoire de frontière, vous a-t-on dit plus tôt. " (Sunset Sunside)

Son premier album, "Five and a feather", sortira en mars prochain. Album pas complétement world, pas complétement jazz, pas complétement pop, parfois un peu rock et qui met en avant des instruments tels la kora, le violon chinois, le banjo et les guitares acoustiques et sèches.

De cet album est extrait le single "Let you down".

"Une nuit, Awa fît un rêve...
L’atmosphère y était enchantée, comme mystique, nimbée dans une scénographie convoquant la lune, la Terre et les éléments. Mélange ancestral entre les Indiens d’Amérique et l’Afrique, l’être chamanique était là, s’exprimant dans une langue inconnue, narrant des histoires réelles ou fantasmées. Ces récits, elle les recevait d’autres, se les appropriait, s’en imprégnait, partageait leur joie, soulageait douleur ou tristesse contenue. Au réveil, la narratrice chamanique s’était évanouie mais sa présence était encore palpable, Awa en fit la conteuse de ce nouvel album : Five and a Feather." (Blue Line Productions

En bonus pour tous ceux qui aiment les chats... et le jazz !