"Le livre est un morceau de silence dans les mains du lecteur. Celui qui écrit se tait. Celui qui lit ne rompt pas le silence." 
Pascal Quignard

Image3

 

 

le-secret-du-mari

Le secret du mari (Liane Moriarty) 
Présentation de l'éditeur : Jamais Cecilia n aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n ouvrir qu après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l ouvre et le temps s arrête John-Paul y confesse une faute terrible dont la révélation pourrait détruire non seulement leur famille mais la vie de quelques autres. À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu elle aime souffriront.
Liane Moriarty brosse un tableau nuancé et émouvant de l amour (marital et familial) et se révèle bien mieux qu un simple auteur de best-sellers : une romancière dont les personnages attachants pourraient être vos amis ou vos voisins, avec leurs qualités et leurs failles.


J'ai trouvé beaucoup de longueurs à ce roman, qui  raconte les destins croisés de plusieurs personnages liés par ce fameux secret. J'ai eu du mal à entrer dans cette histoire, dont j'ai trouvé la première partie bien trop lente. La lecture de la fameuse lettre dévoilant le "secret du mari" tarde à arriver et quand j'en suis arrivée à ce moment-là, il n'était plus un secret pour moi ! Dommage....
Bref, un roman qui ne m'a pas emballée et que je languissais même de terminer pour pouvoir passer à autre chose !

  

Beaux-rivages

Beaux rivages (Nina Bouraoui) ♥♥♥
Présentation de l'éditeur : C'est une histoire simple, universelle. Après huit ans d'amour, Adrian quitte A. pour une autre femme : Beaux rivages est la radiographie de cette séparation.
Quels que soient notre âge, notre sexe, notre origine sociale, nous sommes tous égaux devant un grand chagrin d'amour.
Les larmes rassemblent davantage que les baisers.
J ai écrit Beaux rivages pour tous les quittés du monde. Pour ceux qui ont perdu la foi en perdant leur bonheur. Pour ceux qui pensent qu'ils ne sauront plus vivre sans l'autre et qu'ils ne sauront plus aimer. Pour comprendre pourquoi une rupture nous laisse si désarmés. Et pour rappeler que l'amour triomphera toujours. En cela, c est un roman de résistance.

Le thème du chagrin d'amour fait partie des thèmes vus et revus dans la littérature... Mais il est traité dans ce roman avec beaucoup de sensibilité et de fluidité. Nina Bouraoui y fait une très bonne analyse des émotions que l'on peut ressentir lors d'une séparation (jalousie, désespoir, perte d'estime de soi....), de la difficulté à reprendre goût à la vie, à croire en nouveau à l'Amour. Une lecture qui ne me laissera pas un souvenir impérissable mais qui fut une lecture agréable.

 
"L'amour véritable est rare et discret. Quand il survient il est aisé à reconnaître. Il rend grand alors que l'on se croyait petit. Il rend brave alors que l'on se croyait lâche. il ne demande rien et n'attend rien en retour. Il se déploie en silence, avec lenteur. Il a tout son temps, car le temps est son allié. Cet amour est une science. Elle est ardue, compliquée, mais elle n'est pas impossible."

"Il m'arrivait d'y penser, l'amour est imprévisible. Il survient quand on ne l'espère plus, disparaît alors qu'on le jugeait acquis. Il est sans prise et sans durée, sinon celle que l'on vent bien lui prêter. Il est cruel. Il y est souvent question de sacrifice. Je ne crois pas que l'on puisse mourir d`amour, mais
sa perte nous éteint et nous devenons sans lui des pierres sèches, grises."

 

chanson-douce

Chanson douce (Leila Slimani) ♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Dès les premières lignes de ce roman, on connaît le drame (horrible !) qui s'est déroulé. Il n'y a donc pas de véritable suspens au fil des pages, mais une atmosphère lourde et pesante, avec un tension qui va crescendo. J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure, que j'ai trouvé fluide et agréable. Et j'avoue avoir eu beaucoup de mal à lâcher ce livre totalement addictif !
Si vous aimez les thrillers psychologiques et que vous ne craignez pas de lire un livre "dérangeant", jetez-vous sur cette "chanson douce" (qui n'a de douce que son titre !).

 

Timide

Timide (Sarah Morant) ♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Discrète, discrète, discrète... Parce que c'est tellement plus facile de fuir le jugement des gens plutôt que de l'affronter en face. Réservée, réservée, réservée... Parce qu'elle se sent tellement mieux en faisant comme si rien ne c'était passé. Aimée, aimée, aimée Parce qu'il va entrer dans sa vie, et tout bouleverser tel un jeu de quilles... Une fille timide peut cacher tellement plus. Il faut juste qu'une personne prenne la peine de le découvrir. 

Sarah Morant n'a que 17 ans quand elle décide de publier son premier roman sur la plateforme d'écriture WATTPAD. C'est ainsi qu'est né TIMIDE, un texte qui a très vite compté plus de 4 millions de vues et conquis une véritable communauté de fans.

J'avais lu plusieurs critiques élogieuses au sujet de ce livre et même si je ne m'attendais pas à de la grande littérature, je l'ai commencé en pensant passer un agréable moment de détente. Malheureusement, le plaisir n'a pas été au rendez-vous ! Jai trouvé l'intrigue très convenue, bourrée de clichés (le beau ténébreux, la timide, le triangle amoureux...), les personnages absolument pas attachants.
Je pense que "la ménagère de plus de 50 ans" (!!!) ne fait pas partie du lectorat ciblé et que ce roman trouvera son public chez les plus jeunes (à condition qu'ils ne soient pas très exigeants sur l'écriture..... plutôt laborieuse !). Je suis désolée pour la jeune auteure qui publie là son premier roman mais moi, je n'ai pas accroché du tout et j'ai abandonné ma lecture sans aucun regret au quart du bouquin. 

 

barre-livres

 

Mes lectures finies

 

lus

 

 

 

Ma lecture en cours

 

baie-baleines

 

Barre-Noel1

17-2

17-3

17-4

17-5