Image3

 

accords-tolteques

Les quatre accords toltèques (Miguel Ruiz) ♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Découvrez ou redécouvrez Les quatre accords toltèques, et prenez comme des millions de lecteurs en France et à travers le monde, la voie de la liberté personnelle. 
Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif - le "rêve de la planète", basé sur la peur - afin de retrouver la dimension d'amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques que Castenada fut le premier à faire découvrir au grand public. Don Miguel révèle ici 4 clés simples pour transformer sa vie et ses relations, tirées de la sagesse toltèque. Leur application au quotidien permet de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d'amour. 
Les quatre accords toltèques : 1 - Que ta parole soit impeccable ; 2 - Ne réagis à rien de façon personnelle ; 3 - Ne fais aucune supposition ; 4 - Fais toujours de ton mieux.
Nouvelle édition tant attendue en format poche de ce best-seller ! 1 million d'exemplaires vendus en France de ce texte de référence en développement personnel. UN EVENEMENT !

L'engouement médiatique autour de ce livre  a suscité ma curiosité...... Le sujet aussi, évidemment ! J'aime bien lire de temps à autre des livres de développement personnel et j'avais envie d'en apprendre un peu plus sur ces fameux accords toltèques, pleins de bon sens. J'ai malheureusement été déçue (très déçue !).... Le style est indigeste (que de répétitions !), les explications (parfois discutables !) trainent en longueur et l'ouvrage est (à mon avis) très incomplet et superficiel. De temps en temps, Miguel Ruiz soulève une idée qui donne à réfléchir. Là on se dit "chouette, ça va (enfin !) devenir intéressant !" Mais malheureusement le soufflé retombe aussitôt...
En outre, l'interprétation de Miguel Ruiz est très basée sur Dieu, la foi et le livre s'achève même sur une prière ! Trop, c'est trop.....
Bref, c'est pour moi un gros coup médiatique et surtout une grosse déception et je suis très étonnée par les commentaires élogieux que j'ai pu lire.

Si malgré tout, comme moi, le concept de base vous intéresse, je vous invite à lire ce résumé de l'ouvrage, beaucoup moins indigeste que le livre lui-même (comme quoi, quatre pages suffisaient !!) ou encore cet article

 

Cendres-froides

Les cendres froides (Valentin Musso) ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : 1999. À la mort de sont grand-père, Aurélien Cochet découvre que celui-ci aurait travaillé durant la guerre dans un lebensborn, une maternité nazie accueillant des jeunes femmes enceintes de membres de la SS. Au même moment, dans un petit village de la Marne, une octogénaire sans histoire est retrouvée assassinée à la suite d un cambriolage. Les gendarmes soupçonnent très vite une mise en scène,  mais ils sont loin de se douter que cette retraité est la victime indirecte, plus de cinquante ans après la fin de la guerre, de l entreprise eugéniste nazie. Aidé par une jeune universitaire, Aurélien Cochet va tenter de lever le voile sur le passé de sa propre famille. Cambriolage, menaces, agression... Rien ne l empêchera de plonger au cœur d un des programmes les plus mystérieux et les plus terrifiants du IIIe Reich. Quitte à mettre ceux qu'il aime en danger...

Il y a quelques temps (quasiment un an déjà ! Tempus fugit....), je vous avais présenté dans cette même rubrique un livre de Valentin Musso, que j'avais beaucoup aimé : "une vraie famille". 

J'ai retrouvé dans "les cendres froides" la même écriture fluide et soignée que j'avais tant appréciée. Le déroulement de l'histoire est maîtrisé et rythmé. Des révélations distillées tout au long du livre mènent le lecteur  à la chute finale, plutôt inattendue. L'intrigue est construite autour de nombreux allers-retours dans le passé qui sont très bien amenés et qui ne nuisent pas à la fluidité du récit.
Ce roman, à la fois policier et historique, nous en apprend un peu plus sur les lebensborn (page sombre de notre histoire que j'avais découverte dans "un goût de cannelle et d'espoir" )
En bref, un roman très prenant que je vous conseille vivement !

 

Si-la-lune-eclaire-nos-pas

Si la lune éclaire nos pas (Nadia Hashimi) ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Fereiba sait aller de l’avant, depuis toujours. Elle a appris cela dès sa plus tendre enfance. Elle n’a pas choisi son mari, mais découvre finalement en lui son hamsar, son alter ego. De leur mariage naissent Salim, Samira et Aziz. Hélas, son époux n’assistera pas à la naissance du dernier : les talibans se chargent de faire disparaître cet ingénieur considéré comme un ennemi du régime. Alors que l’étau se resserre autour de sa famille, Fereiba décide de rejoindre sa sœur à Londres. Sans autre ressources que son courage et sa détermination sans faille, elle espère pouvoir compter sur le soutien de ceux qu’elle croisera sur les chemins de l’exil. Mais la route est longue et semée d’embûches avant d’attendre cette Europe qui leur promet des lendemains meilleurs…

Ce roman humaniste et poignant relate le parcours d'une mère et de ses trois enfants fuyant l'Afghanistan et le régime des talibans pour rejoindre l'Europe. A travers cette famille, c'est l'histoire de milliers de refugiés que Nadia Hashimi nous conte, de milliers de personnes qui quittent un pays en guerre, en laissant tout derrière elles, avec l'espoir de commencer une nouvelle vie dans un pays en paix. Sans jamais tomber dans le pathos, ce livre est d'un grand réalisme. L'auteure a effectué un gros travail de recherche et tout sonne juste : la description de la vie dans les camps de réfugiés, les passages d'un pays à l'autre, l'espoir et la peur qui ne quittent pas ces migrants, la dure  réalité des épreuves qu'ils doivent affronter.
C'est un  livre très fort, d'une actualité brulante, que je vous conseille vivement... Une très belle leçon de vie et de courage qui ne peut pas laisser indifférent. Ce fut un coup de cœur pour moi et j'espère que ça le sera aussi pour vous si vous décidez de le lire. Il m'a touchée autant que "Mille soleils splendides" de Khaled Hosseini et "le voile de Téhéran", de Parinoush Saniee.
Et j'ai maintenant très envie de lire "la perle et la coquille", du même auteur, qui attend depuis bien (trop !) longtemps dans ma pile (virtuelle !) à lire.

 

Journal-vampire

Journal d'un vampire en pyjama (Mathias Malzieu) ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur :  Journal intime tenu durant l'année où M. Malzieu a lutté contre la maladie du sang qui a altéré sa moelle osseuse et la mort personnifiée, Dame Oclès. 
« Ce livre est le vaisseau spécial que j'ai dû me confectionner pour survivre à ma propre guerre des étoiles. Panne sèche de moelle osseuse. Bug biologique, risque de crash imminent. Quand la réalité dépasse la (science-) fiction, cela donne des rencontres fantastiques, des déceptions intersidérales et des révélations éblouissantes. Une histoire d'amour aussi. Ce journal est un duel de western avec moi-même où je n'ai rien eu à inventer. Si ce n'est le moyen de plonger en apnée dans les profondeurs de mon cœur. »
Mathias Malzieu

Dernier livre de ma rubrique du jour... et encore un coup de cœur ! Trois sur quatre... excellent score, vous en conviendrez !

Je ne suis en général pas très friande des témoignages, surtout lorsqu'il s'agit de témoignages autour d'une maladie. Mais après que Garance 59 me l'ait conseillé ici-même et après avoir lu les très nombreuses critiques élogieuses au sujet du livre de Mathias Malzieu (chanteur du groupe de rock Dionysos), je me suis dit que cela valait peut-être la peine de  me faire ma propre opinion. Et mon opinion est faite : j'ai A-DO-RÉ !!!

Je suis tombée sous le charme de l'écriture poétique et sensible de Mathias Malzieu et de ses si jolies figures de style. Aucun pathos ni voyeurisme dans le récit touchant de son combat contre la maladie (et contre Dame Oclès) mais au contraire de l'espoir, du courage, de l'optimisme et surtout une furieuse envie de vivre et de croquer chaque instant malgré la peur sous-jacente. Ce livre est un hymne à la vie et un formidable hommage aux donneurs et au personnel soignant (je n'oublierai jamais la si jolie formule des "nymphirmières".....). Chapeau bas, Monsieur Malzieu..... votre livre m'a profondément marquée.

Les infirmières portent des armoires à glace émotionnelles sur leur dos en souriant. Ce sont les grandes déménageuses de l'espoir. A elles la lourde tâche de diffuser quelques bribes de lumière aux quatre coins de l'enfer, là où les anges perdus font du stop à main nue. 

 

lecture

Mes lectures finies

lus

Ma lecture en-cours

Ta-deuxieme-vie