Direction le Vercors pour la rando (ou plutôt les randos... vous comprendrez plus loin !) qui sera probablement la dernière de la saison. Nous sommes mi-octobre, le temps est superbe et nous décidons d'aller au rocher de Séguret, en passant par le pas de Berrièves, dans un but bien précis (que vous comprendrez plus loin aussi !). Départ du col des Deux, avec déjà de bien jolis payasages...

Berrieves01

Berrieves02

Ça monte tranquillement jusqu'au "pas", qui permet de passer la barrière rocheuse pour accéder aux hauts plateaux. Dans le Vercors, un "pas" est synonyme de col.

Berrieves03

Le pas est dans la partie à l'ombre, à gauche, sur la photo ci-dessous ; on devine le sentier dans le pierrier. Ce n'est pas le passage le plus sympa de la balade ! C'est raide, à l'ombre et les cailloux roulent sous les pieds. Mais ce passage est court et la récompense est plus haut

Berrieves04

Berrieves05

Berrieves06

Berrieves07

Arrivés en haut, on se retourne pour voir le chemin en contrebas....

Berrieves08

Berrieves09

Nous voici donc sur les hauts plateaux du Vercors où le silence est roi

Berrieves10

Berrieves11

Berrieves12

On ne se lasse pas de cette vue magnifique

Berrieves13

Berrieves14

Berrieves15

Vue dégagée jusqu'au Mont Blanc (très blanc puisqu'il y a eu une chute de neige quelques jours auparavant).

Berrieves16

Berrieves17

On se tourne de l'autre côté pour voir le Mont Aiguille (que vous commencez à connaître car je vous en parle souvent !)

Berrieves18

Première rencontre sympa avec des dizaines de vautours fauves

Berrieves19

Rencontres aussi avec quelques chamois en montant. Ils sont dans un endroit très très escarpé et nous impressionnent par leur agilité !


Berrieves20

Berrieves21

Berrieves22

Berrieves23

Berrieves24

Mais le clou de la journée, la raison pour laquelle nous sommes venus ici, la voilà.....

Berrieves25

Berrieves26

L'endroit est réputé pour ses bouquetins et  nous commençons par voir trois mâles, pas farouches du tout, plutôt indifférents à notre présence. La preuve avec la photo ci-dessous, où je ne suis qu'à quelques mètres...

Berrieves27

Ce beau mâle prend même la pose pour la photo !

Berrieves28

Berrieves29

Berrieves30

Berrieves31

Après ces trois mâles, nous voyons une harde de femelles avec leurs petits cabris. Trop mignons !

Berrieves32

Berrieves33

Berrieves34

Berrieves35

Nous restons un long moment à les observer et pique-niquons en leur compagnie

Berrieves36

Berrieves37

Nous avons été tellement émerveillés par ces rencontres que nous y sommes retournés la semaine suivante, cette fois avec le reflex, en espérant bien qu'ils seraient au rendez-vous ! Et il y étaient..... 

Berrieves38

Berrieves39

Berrieves40

Avec le Mont Blanc en toile de fond... c'est magique !

Berrieves41

Berrieves42

Berrieves43

Berrieves44

Berrieves45

Berrieves46

Berrieves47

Berrieves48

Berrieves49

Berrieves50

Il est temps de prendre le chemin du retour et de "plonger" dans l'ombre du pas. Les bouquetins nous observent d'en haut, comme si ils nous faisaient un dernier salut... 

Berrieves51

Berrieves52

J'ai fait quelques morceaux de films (de qualité très moyenne !) avec l'appareil photo, lorsque nous avons vu les trois gros mâles. Je ne résiste pas au plaisir de vous les faire partager.