"La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire."
Victor Hugo

lus

 

Le-Cafe-des-petits-miracles

Le café des petits miracles (Nicolas Barreau) ♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Une fois encore Nicolas Barreau nous embarque dans une magnifique histoire d'amour, qui nous enseigne que laisser tomber son sac dans le Grand Canal, faire confiance à un vénitien à la beauté ténébreuse et sentir la terre se dérober sous les pieds peut aussi être une chance. 
Éléonore Delacourt a vingt cinq ans et aime la dolce vita. Elle ne court pas, elle se promène. Elle n'est pas impulsive, mais réfléchie. Elle ne déclare pas sa flamme, elle préfère en rêver. Timide et romantique, elle adore s'évader dans les livres et croit aux présages, petits messagers du destin. Elle n'a pas hérité de l'intrépidité de sa grand-mère, qui l'a pourtant élevé et lui a légué l'objet qu'elle chérit le plus : une bague en grenats avec une gravure en latin Omnia vincit amor. 
Elle n'est a priori pas le genre de fille qui, de but en blanc, vide son compte en banque et, par une froide matinée de janvier, saute dans un train à destination de Venise ! Mais parfois la vie est imprévisible et une phrase énigmatique retrouvée dans un vieux livre peut avoir des conséquences inattendues...
 

"Le café des petits miracles" est le troisième livre de Nicolas Barreau que je lis. Comme dans les précédents, j'y ai retrouvé des personnages attachants et j'ai pris plaisir à suivre leur histoire sous la plume simple et efficace de l'auteur. J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce roman, pleine de douceur et d'optimisme . Quel plaisir de flâner dans les ruelles de la Sérénissime, personnage à part entière de cette histoire romantique.... Si vous cherchez un livre-détente, vous pouvez sans hésiter jeter votre dévolu sur celui-là !

  

Phare-tourmente

Comme un phare dans la tourmente (Wendall Utroi) ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Au soir de sa vie, Martial, paysan bourru, se remémore le parcours jalonné d’embuches de ses quinze dernières années. Notre vie d’adulte se façonne dans les premières années de notre enfance. Lorsque l’on évoque notre passé, il nous revient le souvenir d’un parent, d’une mamie, que l’on porte dans son cœur, et qui nous a soutenu dans cette étape délicate.
Voici l'histoire de Martial et celle de son petit-fils Antoine, qui, au travers des tourments d’une famille qui se consume et se déchire, vont apprendre à se connaître, et à s’aimer. Un récit intime, peuplé d’émotions, de joies et de chagrins, de peurs et d’amours qui parsèment nos mémoires d’enfants.

 

Quelle jolie découverte que ce roman !
A commencer par l'écriture de Wendall Utroi, pleine de délicatesse et de finesse. Il sait trouver les mots justes pour susciter l'émotion chez son lecteur. Et de l'émotion, ce n'est pas ce qui manque dans cette histoire très touchante. Une histoire dans laquelle beaucoup de lecteurs  retrouveront  une part de leur enfance car il y a un peu de nous tous dans cet enfant ; de même qu'il y a un peu de nos grands-parents dans ce vieux paysan bourru (bourru... en apparence !). Personnellement, j'aurais aimé avoir de telles relations avec mon grand-père (mais le seul que j'ai connu n'était pas vraiment  à l'image de ce Martial).
Je trouve le titre de ce roman superbe et tellement bien choisi ! Martial essaie d'être un phare dans la tourmente pour les siens, contre vents et marées. Et des vents contraires, il en affronte beaucoup ! A travers cette histoire belle et émouvante, l'auteur traite de thèmes difficiles (la violence conjugale, la maltraitance, la manipulation la maladie, la solitude...) mais ces thèmes sont abordés avec beaucoup de pudeur, sans jamais sombrer dans le pathos. 
Wendal Utroi nous offre une très belle tranche de vie, remplie d'amour, d'espoir et d'émotion, écrite avec beaucoup de subtilité. Si j'ajoute à ces éloges que vous pouvez vous procurer ce roman au format numérique à moins de 4 € chez le géant américain, j'espère vous avoir convaincus de le lire urgemment !

 

 

Mise-a-nu

La mise à nu (Jean-Philippe Blondel) ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur :Louis Claret est un professeur vieillissant qui habite en province. Séparé de sa femme depuis quelques années, ses filles vivant désormais des vies très différentes de ce qu’il avait imaginé, il se laisse bercer par le quotidien. C’est sans réfléchir et pour remplir une soirée bien vide qu’il se rend au vernissage d’une exposition de peintures d’Alexandre Laudin – un ancien élève, jadis très effacé mais devenu une célébrité dans le monde artistique. Il ne se figure pas un seul instant à quel point ces retrouvailles avec Laudin vont bouleverser sa vie. La Mise à nu parle de ce qu’on laisse derrière soi, au bout du compte. Des enfants. Des amis. Des livres ou des tableaux… Jean-Philippe Blondel, dans une veine très personnelle, évoque avec finesse ce moment délicat où l’on commence à dresser le bilan de son existence tout en s’évertuant à poursuivre son chemin, avec un sourire bravache.

J'avais beaucoup aimé 06h41 et je me réjouissais donc de retrouver la jolie plume de Jean-Philippe Bondel. Comme dans son précédent roman, Blondel nous renvoie à notre propre introspection et nous donne à réfléchir sur les rencontres qui nous ont marqués, sur les moments qui ont joué un rôle importants dans nos vies, sur les choix que nous avons faits. Le personnage principal, au seuil de la soixantaine, s'effeuille petit à petit au fil des pages, au sens propre comme au sens figuré, faisant un bilan de ce qu'a été sa vie jusqu'à présent, jetant un regard plein de tendresse sur le passé. Beaucoup de réflexions ont trouvé un écho en moi mais il m'a manqué un petit je ne sais quoi pour que je sois vraiment touchée par ce roman intimiste.

 

Changer-l-eau-des-fleurs

Changer l'eau des fleurs (Valérie Perrin) ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués passent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu'elle leur offre. Son quotidien est rythmé par les confidences des visiteurs et la joie des fossoyeurs. Un jour, parce qu'un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l'on croyait noires, se révèlent lumineuses. Changer l'eau des fleurs est un hymne au merveilleux des choses simples. Après le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin, virtuose dans l'art d'explorer les sentiments, nous livre un deuxième roman bouleversant où suspense, sensibilité et justesse éclatent à chaque page.

J'avais eu un coup de cœur pour le premier roman de Valérie Perrin, "les oubliés du dimanche", dont je vous avais parlé ici. J'étais donc impatiente de lire son dernier ouvrage et je n'ai pas été déçue ! Ce fut encore un coup de cœur pour moi... J'y ai retrouvé la même plume sensible et émouvante, la même humanité et cette lecture fut un vrai moment de plaisir.
On pourrait penser de prime abord que l'histoire est triste (drames vécus par les personnages principaux, intrigue tournant autour de la mort, un cimetière comme lieu principal du déroulement de l'histoire...) mais il n'en est rien. Valérie Perrin écrit sans pathos, sans morbidité. Elle réussit à nous montrer le positif dans toutes les petites choses du quotidien et c'est un bel hymne à la vie, à l'optimisme.
L'auteure choisit ses mots avec soin et prend son temps pour nous raconter son histoire ou plutôt ses histoires car il s'agit d'un roman que je qualifierais de "gigogne", avec plusieurs histoires entremêlées, sur plusieurs périodes. C'est un roman très dense, à la lenteur étudiée  et jamais ennuyeuse. Valérie Perrin décrypte petit à petit la personnalité de ses personnages très complets (parfois complexes), nous faisant changer d'opinion au sujet de certains d'entre eux au fil des pages. On savoure la lenteur de son récit et on se délecte de son écriture tendre et délicate.
Bref, c'est un roman bouleversant que l'auteure nous offre là,  rempli de bienveillance, d'humanité et de douceur, servi par une écriture profonde et poétique. Un roman que je vous conseille vivement !

 

barre-livres

Ma lecture finie

Dans-le-murmure-des-feuilles

Ma lecture en cours

 

Le-lilas-ne-refleurit