...pour aménager des chambres à soi et être le narrateur de sa propre histoire.
Michèle Petit

Image3

 

Dans-le-murmure-des-feuilles

Dans le murmure des feuilles qui dansent (Agnès Ledig) ♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : Anaëlle, une jeune femme dont la vie a été bouleversée par un accident, se reconstruit doucement, entre son travail et sa passion pour l'écriture.
Thomas raconte des histoires merveilleuses d'arbres et de forêt pour mettre un peu de couleur dans la chambre d'hôpital de Simon, un garçon lumineux et tendre.
Chacun se bat à sa manière contre la fatalité. Mais est-ce vraiment le hasard qui va sceller leur destin ?
Dans ce nouveau roman, Agnès Ledig noue une histoire simple et poignante où des âmes blessées donnent le meilleur d'elles-mêes et nous rappellent, dans une nature à la fois poétique et puissante, que la vie est plus forte que tout.

J'ai une fois encore été touchée par la sensibilité d'Agnès Ledig, par sa plume toujours aussi fluide et agréable à lire.
Dans ce nouveau roman, nous suivons en parallèle l'histoire de deux personnages très attachants, que la vie n'a pas épargnés et dont les chemins se rejoignent (forcément !) à un moment donné.
Malgré les thèmes abordés (accident, handicap,  maladie, décès), l'écriture d'Agnès Ledig est pleine de pudeur et surtout pleine d'espoir. Elle nous offre à travers cette histoire une belle leçon de vie, nous incitant à profiter de chaque instant malgré les épreuves (parfois terribles) semées sur notre chemin. Ayant elle-même vécu la perte d'un enfant , le discours de l'auteure sonne juste et frappe en plein cœur.
Ce livre est en outre un bel hymne à la nature, avec de très jolies descriptions (et quelques infos intéressantes au passage).
Mis à part un petit bémol pour les échanges entre Anaëlle et le procureur qui ont sonné faux à mes yeux et m'ont paru complètement décalés, ce fut une lecture très agréable pour moi.

 

Le-lilas-ne-refleurit

Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux (Martha Hall Kelly) ♥♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbruck, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Histoire n'oublie jamais les atrocités commises.
Un premier roman remarquable sur le pouvoir méconnu des femmes à changer l'Histoire à travers la quête de l'amour, de la liberté et des deuxièmes chances.

Au moment de rédiger  quelques lignes au sujet de ce livre, je ne sais pas par où commencer. J'ai souvent du mal à exprimer mon ressenti suite à une lecture "forte" et là, j'ai bien peur de ne pas trouver les mots pour traduire l'émotion éprouvée.  
A travers un roman historique très dense, Martha Hall Kelly nous raconte le destin de trois femmes qui vont vivre la guerre différemment et  dont les chemins vont se croiser, de New York à la Pologne en passant par l'Allemagne et la France. L'histoire est très bien écrite et construite et on dévore les presque  600 pages du livre sans aucune longueur mais avec une boule au ventre tant ce  roman est bouleversant et  révoltant.
Il a demandé à l'auteure plusieurs années de recherches et de nombreuses rencontres à travers le monde. Caroline et Herta ont vraiment existé ; le personnage de Kasia est inspiré de personnes réelles. Les faits décrits dans ce livre sont authentiques et quand on se dit que de telles horreurs ont existé, cela fait vraiment froid dans le dos !  Cet énorme travail de documentation rend le récit encore plus poignant de vérité, avec de nombreux détails (parfois méconnus) sur cette  sinistre période.
Les nombreuses critiques dithyrambiques que j'avais lues à son sujet sont amplement méritées et je ne peux, à mon tour,  que vous inciter à lire ce roman historique captivant, ne serait-ce que par devoir de mémoire. Bien sur, ce n'est pas un roman "facile" et on ne ressort pas indemne de cette lecture.  Mais c'est un très bel hommage à toutes ces femmes qui ont subi les pires horreurs dans les camps et à celles qui ont changé le cours de l'histoire grâce à leur courage.

 

Locmaria

Poste restante à Locmaria (Lorraine Fouchet) ♥♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : Un roman breton où la tendresse ne reste pas poste restante, où les liens du sang n'accusent pas réception, où le bateau du courrier est porteur de bien des surprises, où les boites aux lettres recèlent de lourds secrets. 
Élevée dans le culte d'un père mort par accident, Chiara, 25 ans, apprend fortuitement que son père biologique vit à Groix en Bretagne. Chamboulée par cette révélation, Chiara part à sa recherche sur l'île aux grenats. Elle remplace la factrice pour s'intégrer à la communauté groisillonne et mener son enquête. Mais tout se complique lorsque la jeune femme apprend que deux frères Tonnerre étaient sur l'île en même temps que sa mère vingt-cinq ans plus tôt. 
Sur place, Chiara se lie d'amitié avec Urielle, une jeune groisillonne, qui ne supporte plus le stress de Paris, et Perig, un vieux correspondant de presse dont le fils a disparu en mer. Alors que l'île l'envoûte et l'invite à rester, elle rencontre Gabin, un écrivain Corse qui prête sa plume à des romanciers célèbres. Cette histoire d'amour inattendue s'épanouira-t-elle ? 

Après "le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux", j'avais besoin d'une lecture plus légère, d'un "feel good book". Je me doutais qu'en jetant mon dévolu sur le dernier roman de Lorraine Fouchet, je ne serais pas déçue. Et en effet, une fois encore j'ai retrouvé sous la  plume sensible et touchante de l'auteure une bien jolie histoire qui se déguste comme une petite douceur . Lorraine Fouchet m'a fait voyager de Rome à la Bretagne en compagnie de personnages très attachants. J'ai aimé l'ambiance de ce roman, où l'on respire le bon air et les embruns. On sent que Lorraine Fouchet a une affection particulière pour l'île de Groix et elle la transmet à ses lecteurs (comme elle l'avait déjà fait dans "entre ciel et Lou"), leur donnant l'envie de découvrir ce petit coin de Bretagne.
Malgré une fin qui m'a laissée dubitative (mais après tout, quelle autre fin aurait-il pu y avoir à cette histoire ?), malgré parfois une impression de déjà vu (ou plutôt déjà lu !) car ce roman ressemble comme un frère aux deux précédents, j'ai passé un très agréable moment de lecture et j'aime toujours autant l'humanité de cette auteure qui sait si bien nous montrer le bonheur des choses simples.

 

Lumière-petit-matin

A la lumière du petit matin (Agnès Martin-Lugand) ♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : Peut-on être heureux quand on se ment à soi-même ?
À l'approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l'âme qu'elle refuse d'affronter. Jusqu'au jour où le destin la fait trébucher... Mais ce coup du sort n'est-il pas l'occasion de raviver la flamme intérieure qu'elle avait laissée s'éteindre ?

C'est avec plaisir que j'ai suivi l'histoire d'Hortense qui, au seuil de la quarantaine, suite à une blessure  l'obligeant à mettre son métier entre parenthèses, va reprendre sa vie en main pour se reconstruire et retrouver le bonheur. La narration est fluide et les personnages attachants (même Aymeric, que j'ai trouvé parfois détestable, a fini par me toucher). Et bien que l'intrigue soit cousue de fil blanc et que l'on devine bien vite comment tout cela va se terminer,  on se laisse prendre dans les filets de la plume efficace de l'auteure, qui nous délivre un joli message d'espoir, nous démontrant que malgré les coups durs de la vie, le bonheur est toujours possible.

 

barre-livres

Mes lectures finies

Image1 (2)

 

Ma lecture en-cours

Mrs-Bird