Chamechaude est le point culminant du Massif de la Chartreuse (2082 m). Sa face est, constituée de falaises, est diffcile d'accès. Par contre, sa face ouest, au plateau incliné, est d'un accès beaucoup plus aisé ! C'est donc par ce côté-là que nous avons évidemment choisi de grimper ce jour-là....

Nous partons du Col de Porte et commençons à monter dans la forêt, en passant vers la cabane de Bachasson. On traverse ensuite une zone de lapiaz et d'éboulis. Au lieu-dit de La Folatière, on passe à proximité d'un gros rocher à la forme surprenante, surnommé "le champignon".

01

02

03

04

05

06

07

08

09

Après environ une heure de marche, on sort de la forêt pour atteindre le plan incliné de Chamechaude. 

10

Il y a beaucoup de fleurs dans la prairie ! Des lys martagon...

11

... des géraniums à profusion....

12

13

On continue sur la gauche, en direction de la falaise, où les lacets du chemin nous permettent d'atteindre une première arête. 

14

15

16

La vue est déjà très belle ! 

17

Mais ce n'est pas terminé... On aperçoit la croix sommitale juste au-dessus et pour la rejoindre, il va falloir sortir les mains des poches, ranger l'appareil photo et escalader le rocher sur quelques mètres. Rien d'insurmontable ; le second passage est même équipé de câbles, de barreaux métalliques et de marches taillées dans la roche.

18

19

20

21

22

23

Encore quelques pas sur l'arête et nous voilà au sommet ! 

24

25

Nous pique-niquons en compagnie de chocards pas farouches du tout (ils viennent même me manger dans la main !)

26

Malheureusement, par cette chaude journée d'été, les nuages thermiques ont décidé de nous gâcher le panorama (qui doit être superbe par temps clair !). 

27

Pour le retour, après avoir désescaladé les deux parties rocheuses, au lieu de redescendre par le chemin emprunté à l'aller, nous suivons l'arête par un sentier qui nous ramène sur notre sentier de départ peu avant la Folatière.

28

29

30

31

32

33

Un joli coussin de potentille nitida accroché au rocher

34

35

36

Encore et toujours des géraniums....

37

... et de l'arnica des montagnes (oui, celui-là même qui est utilisé pour les bleus et les bosses !)

38

39

Et juste avant de rejoindre le sentier de montée, nous avons le plaisir de voir un chamois qui broute tranquillement dans la prairie !

40

 Pour cette rando, nous avons suivi ce topo.

"Si on veut obtenir quelque chose que l'on n'a jamais eu, il faut tenter quelque chose que l'on n'a jamais fait."
Périclès