Un article le samedi… c’est plutôt inhabituel ! Mais je voulais aujourd’hui faire une petite parenthèse au sujet de mon blog et des réseaux sociaux. Ce blog tellement chronophage mais qui génère encore pas mal de visites, malgré une nette baisse depuis quelques années (je suis en effet passée de plus de 2000 visiteurs quotidiens à un petit millier actuellement, ce qui est déjà beaucoup pour un blog de scrap... j’en suis bien consciente !). Plus que la baisse des visites, c’est la baisse des commentaires qui est très flagrante... et il faut bien l’avouer, pas motivante du tout (surtout compte tenu du temps passé à écrire des articles parfois longs !). C’est là qu’intervient ce que j’appellerais la « fast consumption » (oui, oui, j’invente des néologismes ! Mais ce terme résume parfaitement l’idée que je veux transmettre… et puis c’est mon blog, et j’y fais ou écris ce que je veux !).
A l’heure actuelle, on veut consommer le plus facilement et rapidement possible (parfois même bien trop rapidement). Les visiteurs sont pressés, trop pressés, et ont besoin envie d’immédiateté dans l’information. Ils se contentent de survoler les photos, sans même prendre la peine de lire les commentaires ou en se contentant de les lire en diagonale. Pour ces visiteurs-là (de plus en plus nombreux si j’en juge par le nombre de questions qui me sont posées alors que la réponse est dans l’article !), Instagram est le réseau « social » idéal (décidément, je ne me ferai jamais à cette appellation de « social » pour ces outils de communication !). On y survole des photos avec de très courts commentaires, en direct de son smartphone, et on clique (ou non !) sur un petit cœur juste pour « liker » la publication. Personnellement, ce n’est pas mon truc ; j’aime prendre le temps de découvrir les articles des blogueuses que je suis, de lire le texte accompagnant leurs réalisations, d’écrire un petit commentaire. J’aime aller « chez elles », retrouver l’ambiance de leur blog, reflet de leur personnalité, plutôt que de me retrouver devant des murs de photos carrées identiques pour tous !
En tant que blogueuse moi-même, j’aime pouvoir écrire des articles plus longs, pour expliquer mes réalisations ou vous raconter des petites tranches de vie ou de voyage.
Mais parce que je me dis qu’Instagram peut être complémentaire de mon blog, j’ai décidé de réactiver le compte que j’avais créé il y a quelques années (et que je n’utilisais pas) afin d’y poster régulièrement des photos de ce que je publie sur mon blog, comme une sorte de « vitrine » pour celles qui auraient envie d’en voir davantage ! Il va de soi que les publications sur Instagram seront beaucoup moins complètes puisque je ne mettrai à chaque fois qu’une seule photo de ce qui figure sur mon blog. Mais ma foi, pourquoi ne pas tenter ? Si je trouve ça inutile ou trop fastidieux à gérer, je laisserai tomber.
Donc, si vous voulez me suivre sur Instagram, c’est par ici que ça se passe. 
Les plus observateurs de mes visiteurs auront déjà remarqué le petit badge Instagram apparu dans la colonne de droite, juste sous ma photo 😊
Par contre, ma page Facebook restera en sommeil parce que décidément, je déteste ce réseau « (a)social » !!!

Edit à 8h : Il semblerait que certaines personnes aient mal compris le "blabla" ci-dessus... Je n'ai nullement l'intention d'abandonner mon blog (auquel je suis attachée et que je prends plaisir à alimenter... ne serait-ce qu'à titre personnel) et je continuerai à le faire vivre exactement de la même manière, avec des articles complets et réguliers ! Cette parenthèse du jour n'est qu'un constat servant à expliquer pourquoi j'ai ré-activé mon compte Instagram (qui viendra en supplément de mon blog et qui sera beaucoup moins fourni), duquel je n'attends rien de spécial ! 
Quant au nombre de commentaires, c'est aussi un simple constat et cela ne me tourmente pas plus que ça ! Je sais très bien qu'il est utopique (et à vrai dire ingérable pour moi !!) que chaque visiteur laisse une trace de son passage mais il faut avouer que 5% de commentaires par rapport aux visites (les meilleurs jours !) c'est bien peu....