Aujourd'hui, nous embarquons pour le parc national de Bako,  accessible uniquement en bateau.  Mieux vaut  éviter de tomber à l'eau car comme l'indique le panneau de la photo ci-dessous,  les crocodiles habitent la mangrove bordant la mer.

IMG_8927

Nous passons près de villages de pêcheurs où les maisons en bois sont construites sur pilotis.

IMG_8941

La jungle recouvre tout ; elle n'est arrêtée que par le bras de mer.

IMG_8950

IMG_8948

Nous voila arrivés sur la plage en bordure du parc ; c'est la marée basse.

IMG_8977

IMG_8969

IMG_9273

L'amplitude des marées est assez impressionnante 

IMG_9292

La plage est magnifique mais elle appartient aux crocodiles, qui ne sont pas prêteurs ! Nous éviterons donc la baignade !

IMG_9324

P9122147

Nous ne sommes pas encore dans la jungle et pourtant nous voyons déjà un animal très important venir à nous. 

IMG_8984

Il s'agit du Sanglier barbu de Bornéo, surnommé "le jardinier des forêts" car il se déplace pour manger les fruits tombés sous les arbres et transporte ainsi leurs graines dans différents endroits de la forêt. En fouissant le sol, il replante ces graines et participe involontairement à l'expansion des arbres fruitiers.

IMG_9010

Il fréquente la plage car c'est un bon nageur ; peut-être a-t-il conclu un pacte avec les crocodiles !!!

IMG_8980

Les habitants de l'île lui reconnaissent une fonction symbolique de médiateur entre les hommes et les esprits de la forêt, ce qui ne les empêchent pas de consommer sa viande, la chasse aux sangliers barbus étant une pratique millénaire à Bornéo.  Il est classé comme étant un animal vulnérable sur la liste des animaux en voie de disparition, ce qui constitue un élément de plus révélant la détérioration des forêts de Bornéo.

Après consultation de la carte du parc... 

P9121908

...nous partons pour une journée de balade dans la jungle avec notre guide, pour essayer d'apercevoir les animaux qui peuplent ces forêts.

IMG_9155

Bako comprend différents écosystèmes tels que la forêt côtière, le marécage, la forêt de mangrove, la forêt dyptérocarpe. Tous abritent une large variété de faune et de flore tropicales.  

IMG_9156

IMG_9300

IMG_9283

P9121921

P9081083

P9122292

Notre première observation sera pour les singes  argentés,  en train de se régaler de feuilles d'arbres. Regardez bien au centre de la photo ci-dessous ; on en aperçoit un.

IMG_9038

Pour avoir de jolis clichés de ces singes, il a fallu changer d'angle plusieurs fois et rester un bon moment à mitrailler. En effet, nous sommes dans la jungle et rien n'est facile pour les photographes ici malgré l'attitude paisible de nos singes argentés et leur présence sur des arbres pas très hauts. Après le tri des 75 photos  prises, il reste ceci...

IMG_9105

IMG_9112

IMG_9116

En changeant d'angle et d'individu pour faire intervenir les rayons du soleil...

IMG_9089

IMG_9084

IMG_9082

IMG_9096

Une petite vidéo du repas de ces singes.

Nous voyons ensuite des grenouilles très mélomanes. Il y a une dizaine d'années, une variété de grenouille à tête plate a été découverte sur l'île. Elle a pour particularité de ne pas avoir de poumons ; sa respiration se fait par la peau ! La jungle livre peu à peu des secrets naturels assez impressionnants.

IMG_9012

Nous continuons à nous enfoncer dans la jungle  

P9122107

IMG_9159

P9121928

Nous sommes maintenant à la recherche de nasiques,   singes endémiques de l'île de Bornéo, en voie de disparition.

Notre guide lève souvent les yeux et  nous fait signe qu'il a vu la queue blanche d'un nasique pendant verticalement d'une branche d'arbre dans la canopée. C'est le petit truc qu'utilisent les guides pour les repérer.  Nous attendons que le singe se déplace pour pouvoir l'observer plus facilement.

IMG_9160

Situation  classique... une feuille cache son visage ! La photo animalière est une rude épreuve pour les nerfs du photographe !!!

IMG_9211

IMG_9167

Il s'agit d'une femelle qui se différencie du mâle par son nez tout à fait normal. 

IMG_9158

 Notre guide repart à la recherche d'un nasique mâle pour que nous puissions faire la différence avec le nez de la femelle.
Il vient d'en découvrir un au sommet d'un très grand arbre, caché dans les feuilles qui constituent son repas quotidien. Lui aussi nous a repérés...

IMG_9252

Il faut maintenant tourner autour de l'arbre sans se prendre les pieds dans les végétaux au sol pour essayer de le photographier afin que l'on voit bien son nez. 

IMG_9256

IMG_9224

A force d'insister, nous arrivons à voir, en plus de son nez, sa queue blanche qui pend bien verticalement à travers le feuillage.

IMG_9231

Puis le soleil ressort...Nous voyons même son gros ventre, résultat de sa boulimie de feuillage!!! 

IMG_9259

Notre guide nous révèle qu'il a atteint son objectif qui était de nous montrer ce singe très particulier, mais il se garde bien de nous dire qu'il a repéré un autre animal qu'il nous montrera avant notre départ du parc.

Nous arrivons maintenant dans la partie mangrove du parc en bord de mer. C'est ici que le nasique, qui est un excellent nageur, se réfugie en cas de danger. Les plantes qui se développent dans la mangrove doivent être adaptées à un milieu hostile. En effet, leurs racines sont immergées, la salinité de l'eau est élevée, sa température également,  la vase empêche l'oxygénation correcte du sol qui de plus est instable. La mangrove est constituée principalement de palétuviers qui ont su s'adapter à ce milieu difficile.

P9122167

P9122074

P9122079

P9122162

P9122160

Des passerelles en bois permettent de se promener dans la mangrove même à marée haute.

P9122081

Puisque la marée est basse, nous allons patauger dans le sable. Sur la vidéo ci-dessous, on entend les insectes qui donnent un concert.

Nous croisons encore la route du sanglier barbu venu fouiner dans les grottes en bord de mer, peut-être à la recherche de coquillages.

P9122185

Nous rencontrons aussi un animal assez répandu sur les îles Malaisiennes : le varan Malais , un saurien semi-aquatique qui vit à proximité de l'eau.

IMG_9508

De retour vers notre plage d'arrivée, nous voyons une maman macaque et son bébé.

P9122205

P9122210

Notre guide nous mène ensuite vers l'animal qu'il avait repéré dès le matin, sachant qu'il ne bougerait pas de la journée...

IMG_9313

IMG_9311

Il s'agit du lémurien volant , qui possède une excroissance de peau reliant ses pattes antérieures aux postérieures, ce qui lui permet de planer d'arbre en arbre. Cet animal est nocturne et dort dans la journée. Nous aurons l'occasion de le voir planer durant notre séjour sur les îles Perhentians.

Notre journée dans le parc de Bako s'achève. Nous allons profiter de la marée qui remonte  pour rentrer à Kuching. Il est cependant possible de dormir dans le parc qui possède quelques hébergements dans des bungalows en bois au milieu des animaux.

P9122272

Pour le prochain reportage, c'est au centre de réhabilitation de Semmengoh que nous vous donnons rendez-vous, afin (nous l'espérons !) d'apercevoir des orangs-outans !