Le blog de Cath

29 août 2016

Il avait 53 ans et venait tout juste d'être grand-père....  Lorsqu'on me demandait quelle était la personne que j' admirais le plus, je répondais souvent que c'était lui, qui avait su affronter tant d'épreuves durant sa vie, qui avait une force de caractère incroyable, qui était la gentillesse personnifiée.
Sa vie s'est arrêtée samedi dernier, à vélo, sur une route de montagne.
Il était mon unique frérot et je l'aimais profondément.... 

IMG_6826

Posté par Cath- à 03:00 - Commentaires [223] - Permalien [#]


25 août 2016

"La littérature est la preuve que la vie ne suffit pas." (Fernando Pessoa)

Pas moins de trois coups de coeur dans ma rubrique lecture du jour ! C'est suffisamment rare pour être souligné

Image5

 

Lola-apprentissage-bonheur

Lola ou l'apprentissage du bonheur (Angélique Barbérat) ♥♥♥♥♥

Présentation de l'éditeur : Tout aurait dû être si facile... Bertrand et Lola se sont retrouvés. 
Bertrand a survécu à ces terribles mois où il a été otage en Afrique, seul, déplacé de cache en cache. Lola, depuis son divorce, a décidé de ne plus mentir à personne, et surtout pas à elle-même. Désormais, ils vont former une famille et plus rien ne les éloignera l’un de l’autre. 
Pourtant, peu à peu, le passé s’incruste dans leur quotidien et perturbe leur bonheur. Des flashs, de plus en plus nombreux, saisissent Bertrand et le ramènent entre les mains de ses geôliers. Il s’enfonce, et occulte sa souffrance. Lola ne perçoit pas son mal-être, elle qui s’efforce pourtant d’agir au mieux, pour ses enfants, pour lui, pour son ex-mari.
Et puis, un jour, une étincelle, et la vérité explose au grand jour...
Peut-on se reconstruire en homme libre quand on a été une victime ? 
Par-delà leurs cicatrices, Bertrand et Lola arriveront-ils à vivre leur amour, tout simplement ?
Après le succès de L’instant précis où les destins s’entremêlent (2014) et de Bertrand et Lola (2015), Angélique Barbérat nous livre ici un très beau roman sur la fragile frontière entre le couple qui se construit et celui qui se détruit, sur les liens entre le silence et la vérité, entre la passion et l’amour.

J'avais beaucoup aimé les deux premiers romans d'Angélique Barbérat : l'instant précis où les destins s'entremêlent et Bertrand et Lola (dont je vous aavais parlé ici).
Je savais qu'une suite avait été écrite à Bertrand et Lola et lorsqu'une de mes fidèles visiteuses, qui a les mêmes goûts que moi en matière de lecture, me l'a conseillé, je n'ai pas hésité (preuve que je tiens compte de vos conseils !). Si Bertrand et Lola fut un coup de cœur, cela n'a malheureusement pas été le cas avec cette suite à laquelle j'ai trouvé pas mal de longueurs. Les personnages (principaux ou secondaires) sont toujours aussi attachants, l'écriture aussi belle, la description des sentiments juste et pertinente mais il m'a manqué un petit "je ne sais quoi" pour être totalement convaincue.

 

Vous-n-aurez-pas-ma-haine

Vous n'aurez pas ma haine (Antoine Leiris) ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre 2015, assassinée au Bataclan. Accablé par la perte, il n’a qu’une arme : sa plume.
À l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre « Vous n’aurez pas ma haine », publiée au lendemain des attentats, il nous raconte ici comment,
malgré tout, la vie doit continuer.
C’est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre. Un témoignage bouleversant.

Le 16 novembre 2016, trois jours après le décès de sa femme au Bataclan, Antoine Leiris avait ému le monde entier en publiant sur Facebook "Vous n'aurez pas ma haine", un texte hommage très fort  et poignant (Clic ici pour le découvrir).
Quelques semaines plus tard, il publiait un livre sous le même titre. J'en avais beaucoup entendu parler et ce battage médiatique m'avait coupé l'envie de le lire.... Finalement, suite à une énième excellente critique lue à son sujet, je me suis laissée tenter.
Je  craignais le côté "voyeuriste" d'un tel témoignage mais il n'en est rien. Antoine Leiris ne s'attarde pas sur les conditions du décès de sa femme ; il  livre un témoignage rempli de tendresse, d'amour, de souffrance.
Le livre est très court et je l'ai lu d'une traite. Ce fut une lecture difficile et éprouvante. On  ne peut évidemment qu'être touché par l'histoire poignante de cet homme qui doit surmonter le décès de sa femme et continuer à vivre pour son fils de 17 mois.  Et on ne peut que se demander comment Antoine Leiris a réussi à écrire un message de paix et de tolérance après le drame qu'il a vécu et se poser la question de savoir comment on aurait réagi dans les mêmes circonstances.... L'auteur sait trouver les mots justes pour parler du deuil, de l'absence, de la vie qui continue malgré l'horreur.
La lecture de ce livre est une belle leçon de courage et porte un très fort message d'amour, de paix et de tolérance.

 

Lettres Stella

Lettres à Stella (Iona Grey) ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : L'histoire bouleversante d'un amour qui traverse le temps.
À la nuit tombée, fuyant la violence de son compagnon, une jeune femme court dans les rues glacées de Londres. Jess n'a nulle part où aller. Surgissant dans une ruelle déserte, elle trouve refuge dans une maison abandonnée. Le lendemain matin, le facteur glisse une lettre mystérieuse par la porte. Incapable de résister à la tentation, Jess ne peut s'empêcher de la lire et se retrouve plongée dans une histoire d'amour d'un autre temps.
1943. Dans une église de Londres bombardée par le Blitz, Stella rencontre Dan, un aviateur américain. Très vite, ils sont irrésistiblement attirés l'un par l'autre. Leur histoire est a priori impossible. Rien ne joue en leur faveur : elle vient de se marier à un pasteur, lui n'a qu'une chance sur cinq de sortir vivant de cette guerre. Perdus et sans repères, la seule chose à laquelle les deux amants peuvent s'accrocher sont les lettres qu'ils s'écrivent, promesses d'un bonheur à venir.
Le temps a passé, le destin est cruel, mais Jess est déterminée à savoir ce qui leur est arrivé. Inspirée par cet amour, portée par son enquête, elle trouvera à son tour les clefs d'un avenir meilleur.

Ce livre a obtenu un prix du livre romantique. Et pour être romantique, il l'est ! Si vous n'aimez pas ce style, passez votre chemin ! Mais si un côté fleur bleue sommeille en vous, alors il y a des chances que vous preniez autant de plaisir que moi à la lecture de cette belle histoire d'amour qui alterne entre deux périodes, le présent et la seconde guerre mondiale. Le contexte historique est très bien retranscrit et apporte un intérêt supplémentaire. La construction narrative qui mêle le roman et le style épistolaire, apporte du rythme et je n'ai trouvé aucune longueur à ces 700 pages.

 

Lettres-rose

Les lettres de Rose (Clarisse Sabard) ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Lola a été adoptée à l'âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire.
Sa vie va basculer lorsqu'elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d'Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines.
Mais tous les habitants ne voient pas d'un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu'elle ne le voudrait…

Encore une histoire de lettres.... encore un roman qui a obtenu un prix du livre romantique. et encore un ouvrage que j'ai beaucoup aimé ! Tout comme dans "Lettres à Stella", l'auteure mêle les époques, les héroïnes et leurs destins avec beaucoup de fluidité, sans perdre son lecteur en route. J'ai trouvé cette saga familiale captivante et j'avais hâte de retrouver les personnages si attachants pour découvrir leurs secrets de famille.
Je guetterai désormais le prochain roman de cette auteure (en espérant qu'il soit à la hauteur de celui-ci !)

barre-livres

Mes lectures finies

Image6

Ma lecture en-cours

Inconnue-quai

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

23 août 2016

Le Dôme de Bellefont par le Pas de Rocheplane

Notre rando du jour n'est pas de tout repos mais la beauté du panorama méritera les efforts fournis...
Nous partons de St Hilaire du Touvet (fief des parapentistes dans notre région) pour monter au Dôme de Bellefont par le Pas de Rocheplane. Ce parcours assez aérien offre des panoramas superbes sur la Chartreuse, Belledonne et le Mont Blanc. 
La grimpette est raide et accorde peu de répit ! On entre tout de suite dans le vif du sujet, avec une montée soutenue dans la forêt. Le sentier s'engage ensuite dans des éboulis (pas très agréables !) avant de serpenter entre les barres rocheuses, où quelques passages délicats sont équipés de câbles. 

01

02

03

04

05

06

07

08 

Oui, oui... le sentier passe au milieu de ces dalles rocheuses. Mieux vaut être bien chaussé et ne pas avoir le vertige !

09

Léger replat (ouf !) avant de franchir le Pas de Rocheplane, derrière le rocher de gauche.

10

A droite le Dôme de Bellefont ; à gauche, la Lance Sud de Malissard.

11

Un petit regard en arrière lorsqu'on débouche sur les Hauts plateaux de Chartreuse, afin de voir le sentier par lequel nous sommes arrivés.
Vous le voyez, là, qui serpente entre les barres rocheuses ?

12

Un petit zoom pour  mieux voir.....

13

14

Après une pause casse-croûte amplement méritée (et nécessaire !) face à la réserve des Hauts Plateaux de Chartreuse, nous nous baladons sur le Dôme de Bellefont, en admirant la vue qui s'offre à nous.

14(2)

16

17

On voit le Mont Blanc au loin

18

Zoom sur le Mont Blanc.....

19

Un petit coucou aux parapentistes qui nous survolent....

20

21

22

23

24

25

Encore quelques pas d'escalade avant d'aller en direction de la Lance Sud de Malissard.

26

Au centre de la photo, la Lance Sud de Malissard (objectif de l'après-midi)

15

27

28

29

30

Nous quittons à regret cet endroit calme et préservé pour rejoindre la civilisation, deux heures plus tard !

31

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [47] - Permalien [#]

22 août 2016

Evasion en combi

Lorsque j'ai eu terminé cet album, il me restait des photos et pas mal de papiers. J'en ai donc profité pour réaliser la page suivante....

Page-VW

Page-VW2

"Les grands ne sont grands que parce que nous sommes à genoux alors levons-nous !"
Proverbe arabe

 

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]

18 août 2016

Marqueyssac

Mêmes papiers et feuillages pour la petite voisine de cette page....

Marqueyssac3

Marqueyssac4

Marqueyssac5

"Les souvenirs, c'est quelque chose qui vous réchauffe de l'intérieur. Et qui vous déchire violemment le cœur en même temps."
Haruki Murakami

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]


17 août 2016

Le vallon de l'Abéou

Direction le Dévoluy aujourd'hui, pour une petite rando dans le vallon de l'Abéou.
Le route qui nous mène au point de départ, en passant par le Trièves, est une jolie balade à elle seule...

02

03

04

05

06

Tiens, des rouleaux de foin !! Non, non... cette fois je ne suis pas montée dessus !

07

08

Nous voici au départ de la promenade.... 

09

10

11

12

13

14

 Vue sur la tête et le roc de Garnesier.

15

16

17

18

20

21

22

Le but de notre rando du jour était de trouver la "dalle aux amonites". Nous avons cherché un bon moment avant d'en trouver quelques-unes ! 

23

24

25

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]

16 août 2016

Crop Objectif Scrap (les visuels)

En juin, je vous annonçais la prochaine édition de la crop Objectif Scrap dans "mes" montagnes, les 1er et 2 octobre prochains, avec ma complice Gaëlle.
Je reviens aujourd'hui avec l'aperçu de l'album que j'y proposerai.

Belles-échappées

Ce mini-pas-vraiment-mini (surtout pour un atelier à la demi-journée !) mesure 21 cm x 16 cm fermé et peut contenir une quarantaine de photos allant jusqu'au format 13 x 18 cm. 

 

Et voici l'aperçu du projet que Gaëlle proposera

Visuel-Gaelle

 

Avis aux amatrices, il reste encore des places !

La crop se déroule à 25 km au sud de Grenoble. Au cours de la journée, vous réaliserez deux albums (un avec Gaëlle et un avec moi).
Le tarif est de 60 euros.

Pour toute demande de renseignement, contactez-moi par mail ou via les commentaires de cet article.

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

12 août 2016

Crinkles

C'est en cuisine que je vous invite aujourd'hui, pour un court passage et une idée gourmande.
Les crinkles, vous connaissez ? Ce sont de petits gâteaux craquelés, croquants à l'extérieur et moelleux à l'intérieur. La recette d'origine est au chocolat, mais on les décline aussi dans d'autres parfums (citron, fleur d'oranger, amandes, caramel beurre salé...).
Une recherche avec Gogol Ier vous permettra de trouver plein de recettes ! Pour ma part, j'ai testé les classiques crinkles au chocolat et j'ai suivi cette recette

Crinkles1

N'est-ce pas qu'ils sont mignons comme tout ? On dirait des mini pains complets !!!

Crinkles2 

Quelques jours après cette première fournée au chocolat, j'ai testé les crinkles au citron (aussitôt goûtés, dévorés et appréciés... surtout en rando !)

Crinkles-citron1

Crinkles-citron2

Pour ceux-là, j'ai suivi cette recette.

Figurez-vous qu'ils sont aussi bons que jolis.... Si j'ajoute qu'ils sont en plus TRÈS faciles à réaliser, peut-être que cela vous tentera d'essayer à votre tour ? 

"Le monde semble sombre quand on a les yeux fermés."
Proverbe indien

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [48] - Permalien [#]

11 août 2016

Travail à la chaîne.....

...ou plutôt scrap à la chaîne !
Vous vous souvenez peut-être que je vous avais parlé d'une série de faire-parts à réaliser ? Ils sont évidemment terminés et expédiés depuis pas mal de temps. Je ne vous avais pas montré le faire-part définitif, dans le coloris choisi par les tourtereaux (le thème de leur mariage étant le bleu.). Le voici donc !

Faire-part1

Faire-part2

Et le travail à la chaîne n'est pas terminé puisque c'est maintenant les menus et les marque-places que je suis en train de réaliser...
Voici le modèle de menu souhaité par nos futurs mariés, chacune des tables portant un nom de bleu différent.

Menu1

Et les marque-places (simples mais à reproduire en une centaine d'exemplaires et avec un papillon découpé à la machine pour chacun !).

Marque-place

La manivelle de la cuttlebug tourne beaucoup... et le heat gun chauffe encore (les arabesques du menu sont embossées à chaud).
Du coup, les rares moments scrap que j'arrive à m'accorder entre deux randos (et l'inévitable quotidien) sont pour le moment consacrés à cette mission.

"L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant."
Proverbe japonais

Posté par Cath- à 07:00 - Commentaires [43] - Permalien [#]

10 août 2016

Lac du Crozet

C'est dans le massif de Belledonne que nous emmène notre rando d'aujourd'hui, plus exactement au lac du Crozet, perché à 1974 m d'altitude. Ce lac a une particularité dont je vous parlerai en fin d'article.
Démarrage escarpé dans la forêt... On s'élève vite pour découvrir de jolis points de vue sur la Chartreuse, sur la vallée du Grésivaudan et la ville de Grenoble.

01

02

03

04

05

Après une demie-heure de raide grimpette, on sort de la forêt.

06

07

08

09

10

11

13

L'arrivée au lac est imminente

14

15

 

16

17

Des eaux translucides et de jolis reflets. C'est beau !!!

18

L'eau et le ciel se confondent.

19

20

21

22

23

24

Si vous êtes observateurs, vous aurez peut-être remarqué sur certaines photos que l'on aperçoit un barrage, qui donne un effet de "piscine à débordement". Le lac (naturel) du Crozet a été surélevé en 1895 par Aristide Bergès, père de la houille blanche.  Des conduites forcées acheminent l'eau dans la vallée, sur près de 1800 m de dénivelé.
Ce lac de retenue est considéré comme le premier barrage hydroélectrique construit dans le monde. Il a servi à Aristide Bergès de champ d'expérimentation à l'hydroélectricité, qui a permis de développer l'industrialisation de la vallée (papeterie, électrométallurgie, électrochimie). 

25

26

Sur la dernière partie du chemin, on suit ces conduites forcées (plutôt surprenantes dans cet environnement sauvage !)

27

28

29

30

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [52] - Permalien [#]