Le blog de Cath

16 novembre 2018

Lac de la Croix, col Sambuis, lac Sambuis

Nous avions tellement aimé le panorama lors de notre dernière balade du côté du col de la Croix de Fer que nous avons décidé, par une belle journée d'automne, de retourner dans le secteur. Cette fois, notre rando part du col du Glandon tout proche et nous mènera au lac de la Croix puis, par un itinéraire non balisé, au col de Sambuis et au lac éponyme, pour une bien jolie boucle. Nous ne croiserons pas grand monde lors de la première partie de la balade et serons totalement seuls dans la seconde partie très sauvage.

Avant de rejoindre le départ de la balade, nous faisons un petit crochet de l'autre côté du col de la Croix de Fer (pour aller faire le stock de délicieux fromages à la Coopérative de Saint Sorlin !!), ce qui nous permet d'admirer les belles couleurs d'automne....

01

02

03

04

06

07

08

09

10

11

Et nous voilà revenus au col du Glandon pour le départ de la rando.... Sur la photo ci-dessous, on aperçoit le Mont Blanc au fond.

12 

On devine le sentier à flanc de montagne, qui pénètre ensuite dans la Combe de la Croix pour contourner les Aiguilles d'Argentières.

13

14

15

En contrebas, vue sur la Vallée des Villards et la route qui mène au col du Glandon, côté Savoie.

16

17

On arrive dans la Combe de la Croix, que l'on remonte le long du torrent....

18

19

20

...et parfois même DANS le torrent !

21

22

23

Première étape au lac de la Croix pour une pause pique-nique....

24

25

26

Nous reprenons ensuite le chemin en direction du col de Sambuis. "Reprendre le chemin"... façon de parler car nous sommes désormais sur un itinéraire non balisé, qui s'élève au mlieu des pierriers et il n'est pas toujours aisé de trouver le passage !

27

28

On s'élève petit à petit au-dessus du lac de la Croix, avec les aiguilles d'Argentière en toile de fond... Le paysage est très minéral !

29

30

31

Les cairns nous aident à trouver notre chemin. Encore faut-il réussir à les repérer au milieu des pierriers ! Voyez-vous celui en premier plan de la photo ci-dessous ? 

32

Ces empilements de pierres sont très fréquents en bordure des chemins de randonnée. Ils ne sont souvent que "décoratifs", un moyen pour les randonneurs de montrer qu'ils sont passés par là. Mais parfois, comme ici, ils ont une réelle utilité pour indiquer le chemin à suivre....

33

34

35

Les bouquetins nous observent, mais trop loin ce jour-là pour que nos arrivions à obtenir de jolies photos...

36

37

Peu après le passage du col de Sambuis, nous découvrons le lac du même nom, d'une couleur superbe.En toile de fond, les aiguilles d'Arves et le massif de la Meije. 

38

Toujours le lac du Sambuis, avec cette fois les aiguilles d'Agentières.

39

40

41

42

On rejoint ensuite le sentier qui mène à la cime de Sambuis, pour regagner le col du Glandon.

43

Un dernier regard en arrière sur la vallée des Villards et le Mont Blanc...

44

Pour les personnes intéressées, le topo se trouve ici.

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]


14 novembre 2018

"Un livre est comme un jardin que l’on porte dans sa poche." (Gladys Taber)

 -

 

Dernier-ete

Dernier été pour Lisa (Valentin Musso)  ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Le meurtre trouble d'une lycéenne, l'enquête de son meilleur ami : Bienvenue à Black Oak, paisible bourgade américaine, où la jeune Lisa a passé son dernier été. Un thriller vraiment très noir, signé Valentin Musso.
On les appelle "les Inséparables" : Lisa, Nick et Ethan, trois adolescents qui grandissent ensemble près du lac Michigan, dans une bourgade du Wisconsin. À la fin de l'été 2004, leur paisible existence vole en éclats : Lisa est retrouvée assassinée sur la plage. Après une enquête bâclée, Ethan, son petit ami, est arrêté et condamné à la prison à vie.
Douze ans plus tard, installé à New York, Nick est devenu un écrivain à succès. Mais les fantômes du passé ne sont pas près de le laisser en paix : contre toute attente, Ethan vient d'être remis en liberté. De retour dans sa ville natale, Nick va devoir affronter l'hostilité des habitants, toujours convaincus de la culpabilité de son ami. Pour innocenter définitivement son ami et parvenir à se reconstruire, il n'aura d'autre choix que de faire la lumière sur la mort de Lisa et de retrouver le véritable meurtrier.
Avec ce nouveau thriller d'une redoutable efficacité, Valentin Musso nous entraîne au cœur d'une petite ville américaine en apparence sans histoires, et qui cache bien ses secrets.

Coup de cœur pour ce thriller parfaitement ficelé et captivant, sans aucun temps mort ! Et quel plaisir de lire un roman aussi bien écrit... Décidément, plus je découvre Valentin Musso et plus j’apprécie sa jolie plume.
A l’instar d’Alex (de Pierre Lemaitre), lu récemment, l’auteur joue avec les certitudes de son lecteur, l'emmène sur une piste, sur une autre... On soupçonne tout le monde et quand on croit avoir démasqué le coupable, hop ! un retournement de situation final totalement inattendu (du moins pour moi !). Mais là, contrairement à Alex, l’auteur nous épargne les scènes glauques ! Comme quoi il est possible d’écrire un excellent thriller sans déverser des litres d’hémoglobine :-)

 

Un-petit-carnet-rouge

Un petit carnet rouge (Sofia Lundberg)  ♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : À 96 ans, Doris habite seule à Stockholm. Elle n’a plus aucune famille si ce n’est une petite-nièce qui vit aux États-Unis. Son bien le plus précieux est un carnet d’adresses, qu’elle possède depuis 1928. Ce calepin rouge contient le souvenir des gens qu’elle a rencontrés au fil de son existence, et dont elle a rayé les noms à mesure qu’ils ont quitté ce monde.
De l’excentrique bourgeoise pour qui elle a travaillé enfant à l’amour de sa vie rencontré à Paris, de la veuve qui lui a appris l’anglais sur le bateau l’emmenant à New York aux plus grands couturiers français  qui l’ont vue défiler, de l’artiste suédois devenu son confident à sa  propre sœur, au destin douloureux, l’existence de Doris est une  épopée romantique, tragique et émouvante.
Une histoire de famille et de transmission merveilleuse et bouleversante.

Jolie surprise que ce « petit carnet rouge », à mi-chemin entre le journal intime et le roman. Dans un style délicat et avec une écriture très agréable, l’auteure nous emmène de New York à Paris en passant par la Suède et l'Angleterre, retraçant la vie de Doris avec beaucoup de tendresse et d’émotion. Les personnages (principaux comme secondaires) sont très attachants.
Même si j’ai trouvé qu’il manquait par moments de profondeur (j’aurais aimé que certains thèmes ou certaines périodes de la vie de Doris soient plus approfondis), j’ai beaucoup aimé ce beau roman qui se déguste comme une petite douceur et qui, malgré certains des thèmes abordés (la vieillesse, la dépendance, la fin de vie…) est un bel hymne à la vie, rempli d’espoir.
Et je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager deux passages relevés au cours de ma lecture, qui reflètent parfaitement l’atmosphère du livre….

Assez est le mot que je veux te donner pour t'accompagner dans ton voyage, a-t-elle murmuré. Assez de soleil pour illuminer tes jours, assez de pluie pour apprécier le soleil, assez de joie pour nourrir ton âme, assez de peines pour pouvoir profiter des petits plaisirs et assez de rencontres pour savoir dire adieu.

La vie est rarement passionnante sur le moment. Elle est juste compliquée. Ses reliefs apparaissent avec le recul. Beaucoup plus tard

 

automne-attendra

L’automne attendra (Françoise Kerymer)  ♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : La soixantaine épanouie, Louise a tout pour être heureuse. Mais sa rencontre avec Adrien, chef d’orchestre, lui permet de comprendre qu’elle n’attend plus grand-chose de la vie, dont elle s’échappe en écrivant des romans. Ce qui la lie encore à Germain, son mari depuis trente ans, s’en trouve bouleversé, même si une réelle affection persiste entre eux. Quant à Adrien, emporté par les tourbillons d’une brillante carrière, il est enfermé dans l’univers de la musique qui l’aide à oublier son incapacité à aimer.
Une rencontre, et plus rien ne sera comme avant...

 Malgré une plume plutôt agréable et quelques jolies tournures, je suis passée totalement à côté de ce roman ! Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages (qui m’ont même parfois prodigieusement agacée !), ni même à les comprendre. Ce roman m’a paru très froid, manquant cruellement de sensibilité, et je n’ai ressenti aucune émotion à sa lecture. J’étais très impatiente de le terminer (ce qui n’est pas un bon signe ! Lorsqu’un livre me plait, je ne suis jamais impatiente de le terminer car je sais que je me sens un peu orpheline au moment de tourner la dernière page…). Bref, vous l’aurez compris, c’est une grosse déception pour moi…

 

My-absolute-darling

My absolute darling (Gabriel Tallent)  ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : À quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie. My Absolute Darling a été le livre phénomène de l’année 2017 aux États-Unis. Ce roman inoubliable sur le combat d’une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme marque la naissance d’un nouvel auteur au talent prodigieux.

J’ai hésité à faire figurer ce roman dans mon coin lecture pour la simple et bonne raison que je n’ai pas réussi à le terminer (je l’ai même abandonné assez vite). J’avoue ne pas comprendre le flot de critiques dithyrambiques que j’ai lues à son sujet ! D’aucuns le présentent même comme LE roman de la rentrée littéraire…. Peut-être est-ce moi qui n’y comprends rien en matière de littérature mais je n’ai RIEN aimé dans ce livre ! Ni l’écriture, ni les dialogues (qui sonnent très faux à mon avis !), ni l’usage à outrance de vocabulaire grossier (et je suis loin d’être prude !), ni les descriptions à n’en plus finir. Non seulement je l’ai trouvé sombre, sordide, déprimant mais aussi d’un ennui mortel ! Je n’ai ressenti aucune émotion à sa lecture mis à part un sentiment de voyeurisme et de mal-être (et ce n’est pas vraiment ce que je recherche !). Ce n’est pas tant le sujet abordé qui m’a dérangée mais bien la façon dont il est traité, sans aucune subtilité ni délicatesse.
Si vous avez lu ce roman, je serais très curieuse de connaître votre avis ! Suis-je la seule à NE PAS l’avoir aimé ??

barre-livres

J'ai terminé...

Une-vie-entre-deux-oceans

Et je suis en train de lire...

Eleanor-Oliphant

 

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

13 novembre 2018

Boite à petites douceurs

Il y a déjà plus de 10 ans (et même presque 11 !!!), j'avais réalisé une boite à "gourmandises" pour ma Maman (vous pouvez la voir ou revoir ici). Pour mon plus grand plaisir, elle l'utilise tous les jours, pour y stocker ses  petits chocolats accompagnant le café... Évidemment, après une dizaine d'années, la boite avait bien vécu ! Il était donc grand temps que je lui en offre une nouvelle.
Je n'ai pas retrouvé le même modèle et celle-ci est plus grande. Pas grave ! Elle y rangera davantage de chocolats 😊

Boite-douceurs1

Boite-douceurs2

Boite-douceurs3

Boite-douceurs4

Boite-douceurs5

A l'origine, il s'agit d'une petite boite à thé mais les compartiments sont à la taille idéale pour certaines mignonettes de chocolat ...  Bien entendu, je l'ai garnie avant de lui offrir ! 

"L’optimiste ne refuse jamais de voir le côté négatif des choses ; il refuse simplement de s’y attarder."
Alexandre Lockhart

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [65] - Permalien [#]

12 novembre 2018

Voyage de rêve

Et voici donc le vis à vis de cette page, avec une autre photo prise sur les îles Perenthian. Avouez que ça donne envie, n'est-ce pas ? 

Perenthian3-1

Perenthian5

Perenthian6

Les deux pages côte à côte...

Perenthian7-1

"Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement."
Martin Luther King

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [37] - Permalien [#]

09 novembre 2018

Première série de vœux (déjà ?!!)

Non, non.... je ne suis pas du tout impatiente que les fêtes de fin d'année arrivent ! Je trouve déjà que les jours  semaines  mois défilent bien trop vite.... Mais courant octobre, j'ai eu envie de tester cette matrice renne achetée l'année dernière (et jamais utilisée !). Pourquoi cette envie subite après tant de mois ? Tout simplement parce que j'envisageais de l'inclure dans le kit de mon album de Noël...
Bref, après un moment de perplexité devant tous les petits bouts découpés, je me suis finalement amusée comme une enfant à reconstituer ce renne rigolo et je dois dire que j'aime bien le résultat ! Donc essai validé.... cette matrice sera dans mon tout prochain kit :-)

Carte-renne01

Carte-renne02

 

Encore une série où les cartes sont toutes identiques mais toutes différentes 😊

Carte-renne03

Carte-renne04

Carte-renne05

Carte-renne06

Carte-renne07

Carte-renne08

Carte-renne09

Carte-renne10-1

 " L’optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès."
Baden Powell

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [53] - Permalien [#]


08 novembre 2018

Séance photos !

Vous commencez à connaître ma craquante petite-nièce dont je suis raide dingue (oui, oui, j'assume... complètement gaga !!). La jeune demoiselle va devenir "grande soeur" à la fin de l'année et c'était l'occasion pour les heureux parents et nous-mêmes de partager un très agréable moment afin d'immortaliser cette grossesse, tout comme nous l'avions fait lorsque Jeanne était au chaud dans le joli bidon de sa maman (souvenez-vous, c'était ici....).
Cette fois, les jeunes parents avaient envie d'une séance photo "famille" et nous avons profité des belles couleurs d'automne dans le parc du château de Vizille pour réaliser quelques centaines de photos, dont je vous fais partager un mini-échantillon aujourd'hui, avec l'autorisation des parents.

Shooting-grossesse01

Shooting-grossesse02

Shooting-grossesse03

Shooting-grossesse04

Shooting-grossesse05

Shooting-grossesse06

Shooting-grossesse07

Shooting-grossesse08

Shooting-grossesse09

Shooting-grossesse10

Shooting-grossesse11

Shooting-grossesse12

Shooting-grossesse13

"Le joyau du ciel est le soleil. Celui d'une maison est un enfant."
Proverbe chinois

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [59] - Permalien [#]

07 novembre 2018

Un second cadre pour "Parrainage Enfants Calcutta" (et prolongation de ma promo !)

Il y a quelques jours, je vous montrais un premier cadre réalisé pour le marché de Noël au profit de l'association "parrainage enfants Calcutta". En voici un second, dans un autre style !

Cadre-asso3

Cadre-asso4

Si vous souhaitez participer, il est encore temps.... Toutes les infos sont ici.

****************************************

Je profite de ce message pour vous informer que compte tenu de son succès, je prolonge de quelques jours la promo de 3 tutoriels pour le prix de 2 dont je vous parlais ici. Vous avez donc jusqu'à dimanche 11 inclus pour compléter votre collection si le coeur vous en dit ! 

Pour vos commandes, vous pouvez :

- soit me contacter par mail ou via les commentaires de ce blog. Dans votre message, vous m'indiquez les noms du ou des tutoriel(s) que vous souhaitez, et le mode de règlement que vous préférez (PayPal, chèque ou virement bancaire).

- soit passer par le site de ma boutique sur "Fait maison", où il vous suffit d'indiquer le code promo 3POUR2 au moment de votre commande.

****************************************

Le bonheur, c’est l’harmonie des pensées, des paroles et des actions.
Mahatma Gandhi

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]

06 novembre 2018

Des cartes de saison

Voilà une petite série de cartes tout à fait de saison, dont la plupart ont déjà été envoyées.... 

Remerciements-automne1

A la fois similaires et toutes différentes 😊

Remerciements-automne2

Remerciements-automne3

Remerciements-automne4

Remerciements-automne5

Remerciements-automne6

Remerciements-automne7

"Qui donne ne doit jamais s'en souvenir, qui reçoit ne doit jamais l'oublier."
Proverbe hébreu

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [38] - Permalien [#]

05 novembre 2018

Street art (Georgetown)

Lors de notre récent voyage en Malaisie, nous avons fait escale quelques jours à Georgetown, sur l'île de Penang. La ville nous a séduits non seulement pour la richesse et la variété de son patrimoine (elle est d'ailleurs classée par l'Unesco)  mais aussi pour les très nombreuses oeuvres de street art que l'on peut y voir. C'est un véritable musée à ciel ouvert !
En attendant de revenir plus en détail sur cette ville, voici déjà la première page que je lui ai consacrée.

Street-art1-1

Street-art2

Street-art3

"L'optimiste voit l'opportunité dans chaque danger ; le pessimiste voit du danger dans chaque opportunité."
Winston Churchill

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [36] - Permalien [#]

02 novembre 2018

Vos réalisations à l'honneur 😊

Il y a quelques jours, j'ai soufflé une bougie supplémentaire et à cette occasion, j'ai eu le plaisir de recevoir de bien jolies cartes, que je partage avec plaisir avec vous ! 

Catherine
Catherine

Christelle
Christelle

Gervaise
Gervaise

Josiane
Josiane

Laurence
Laurence

Marie-Anne
MarieAnne

Marilou
Marilou

Nadine
Nadine

Nicham
Nicham1

Nicham2

Stéphanie
Stephanie

Et je termine avec Nicole, qui non seulement m'a envoyé cette très jolie carte féline....

Nicole 

...mais aussi ce SUPERBE livre plié réalisé par ses soins. Je suis littéralement tombée sous le charme de cette oeuvre et je n'ose imaginer la patience et la précision qu'il faut pour obtenir cela !

Pliage-livre2

Pliage-livre3

A dire vrai, je ne connaissais pas du tout cette technique mais une recherche sur le net m'a permis de mieux comprendre. Si vous êtes curieux d'en savoir plus, jetez par exemple un coup d'oeil sur ce site qui en explique les bases.

Et un gros plan sur une des pages du livres vous permettra peut-être de mesurer l'ampleur du travail pour une telle réalisation !

Pliage-livre5

Un immense merci à vous toutes pour vos envois à l'occasion de mes 25 ans (quoi ? On m'aurait menti ? Je n'ai plus 25 ans ??!!).

"Vieillir est ennuyeux, mais c'est le seul moyen que l'on ait trouvé de vivre longtemps."
Charles-Augustin Sainte-Beuve

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [41] - Permalien [#]