Le blog de Cath

28 avril 2017

Tirage au sort surprise !

A l'instar de Nicham (qui avait appelé ça une "interro surprise"... déformation professionnelle oblige !), j'ai décidé d'offrir à deux de mes fidèles visiteuses les ensembles carnet/carte/marque-page que je vous ai montrés hier et avant-hier. Mais cette fois, même si c'était prévu, je n'ai pas annoncé à l'avance qu'ils étaient à gagner. Une manière de récompenser les plus fidèles, qui laissent des commentaires de manière très régulière.
J'ai donc tiré au sort parmi les commentaires laissés le jour-même de la publication des articles.

Carnet-carte-marque-page01

Pour l'ensemble de mercredi, mon ami Random a désigné le 29ème commentaire (sur 41).

Random1

Et c'est Heidi qui se cache derrière ce numéro !

29

27754b05

Carnet-carte-marque-page08

Pour l'ensemble présenté hier, c'est le 37ème commentaire qui  a été désigné.

Random2

Et cette fois, c'est Marie-Anne56 qui est l'heureuse élue !

37

Bravo à vous deux et surtout merci pour votre fidélité à mon blog. On ne dira jamais assez que vos commentaires sont un moteur pour nous autres bloggueuses et qu'ils nous donnent la motivation de continuer même quand le coeur n'y est guère.....

27754b05

"Trois idéaux ont éclairé ma route  et m'ont souvent redonné le courage d'affronter la vie avec optimisme : la bonté, la beauté et la vérité."
Albert Einstein

Posté par Cath- à 07:00 - Commentaires [38] - Permalien [#]


27 avril 2017

Un second ensemble carnet, carte et marque-page

Et voici donc le second ensemble bloc-notes/carte/marque-page, dans le même esprit que celui que je vous ai montré hier.

Carnet-carte-marque-page08

La carte...

Carnet-carte-marque-page09

Carnet-carte-marque-page10

Le bloc-notes

Carnet-carte-marque-page11

Carnet-carte-marque-page12 

Avec sa petite pochette à l'intérieur, où est glissé le marque-page.....

Carnet-carte-marque-page13

Carnet-carte-marque-page14

Carnet-carte-marque-page15

"L'appétit de savoir naît du doute. cesse de croire et instruis-toi."
André Gide

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [44] - Permalien [#]

26 avril 2017

Un ensemble carnet, carte et marque-page

Même bloc-notes que celui-ci... même collection de papiers... mais un petit "plus" (et même deux !) pour cette version : une carte et un "marque-ta-page" assortis.

Carnet-carte-marque-page01

Carnet-carte-marque-page02

La carte en gros plan...

Carnet-carte-marque-page03

Carnet-carte-marque-page04

Le bloc-notes

Carnet-carte-marque-page05

Avec une petite pochette à l'intérieur de la couverture, où est glissé le marque-page

Carnet-carte-marque-page06

Et enfin le marque-page en gros plan !

Carnet-carte-marque-page07

Je vous montrerai demain le second ensemble réalisé dans le même esprit....

"Faire ce que tu aimes, c’est la liberté. Aimer ce que tu fais, c’est le bonheur."
Pierre Champsaur

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [43] - Permalien [#]

25 avril 2017

La question n'est pas de savoir si j'ai le temps de lire ou pas...

"La question n'est pas de savoir si j'ai le temps de lire ou pas, mais si je m'offre ou non le bonheur d'être lecteur." (Daniel Pennac)

Image2

 

 

Sous-le-meme-toit

Sous le même toit (Jojo Moyes) ♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Le temps était clément, offrant cette lumière de début de printemps qui insuffle de la beauté jusque dans les décors les plus usés ; dehors, des hirondelles se chamaillaient bruyamment dans les haies. Sa première pensée lucide fut : « Cette maison est comme nous. Elle a été désertée, abandonnée. Maintenant, elle va veiller sur nous, et nous la ramènerons à la vie. »
Lorsque son mari meurt sans crier gare, lui laissant une montagne de dettes, Isabel Delancey doit radicalement changer de train de vie. Elle n’a d’autre choix que de déménager avec ses deux enfants pour s’installer à la campagne, dans une maison de famille délabrée. Tandis que les murs s’effritent autour d’eux, et que ses dernières économies fondent comme neige au soleil, Isabel espère pouvoir compter sur le soutien de ses voisins. Elle ne se doute pas que sa simple présence au village a réveillé de vieilles querelles... Les vies s’entrechoquent, et Isabel va découvrir que faire de cette maison le « home sweet home » dont elle rêve est un combat de chaque instant.

Si vous vous intéressez à ma rubrique lecture (et ce doit être le cas si vous lisez ces lignes !), vous n'êtes pas sans savoir que j'aime beaucoup Jojo Moyes, dont les romans racontent avec simplicité et justesse des histoires touchantes, aux personnages attachants. C'est donc avec plaisir que j'ai commencé son dernier ouvrage. Cette fois, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire et j'ai trouvé pas mal de longueurs et de répétitions à ce livre. Mais même si ce n'est pas à mon sens le meilleur des romans qu'elle ait écrit, ce fut malgré tout un agréable moment de lecture.

 

 

Par-amour

Par amour (Valérie Tong Cuong) ♥♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur :  « Tout comme mes grands-parents, ma mère parlait peu de la guerre. Ou bien seulement avec d’autres Havrais. Je devinais pourtant qu’ils avaient vécu l’enfer. Un jour, j’ai saisi les raisons de ce silence. La ville n’avait pas seulement été occupée par les Allemands. Nos propres alliés, les Anglais, l’avaient bombardée sans relâche, puis détruite, assassinant nombre de ses habitants. Ce n’était pas une chose à dire. 
Alors, j’ai voulu comprendre. Il a fallu retrouver des témoins du drame. Exhumer des archives. Ce que j’ai découvert m’a éclairée sur ce qu’est le courage, l’abnégation, et sur l’amour, qui était demeuré leur seul carburant. »

Voici donc l’histoire de deux familles havraises emportées dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. D’un côté, Joffre et Emélie, concierges d’école durs au mal, patriotes, et leurs enfants ; de l’autre, le clan de Muguette, dont l’insouciance sera ternie par la misère et la maladie.
Du Havre à l’Algérie où certains enfants seront évacués, des chemins de l’exode au sanatorium d’Oissel, ce roman choral met en scène des personnages dont les vies secrètes s’entremêlent à la grande Histoire, et nous rappelle qu’on ne sait jamais quelles forces guident les hommes dans l’adversité.

J'ai beaucoup aimé ce roman qui m'a permis de découvrir Valérie Tong Cuong (et m'a donné envie de lire ses autres livres).  L'auteure nous raconte avec simplicité et véracité la vie d'une famille havraise durant la seconde guerre mondiale. Elle a effectué un travail de recherche que j'imagine colossal pour offrir ainsi au lecteur un témoignage historique mais romancé de cette période. Son livre est d'une richesse inouïe. Valérie Tong Cuong réussit à nous faire percevoir avec beaucoup de justesse l'enfer qu'ont vécu les havrais, dont la ville a été entièrement détruite durant la dernière guerre. Son livre est poignant de vérité et de réalisme. Elle y restitue parfaitement le climat de l'époque et consacre aussi une grande partie du roman à un évènement peu connu de cette période : l'éloignement des enfants qui furent envoyés dans des familles d'accueil, pour les préserver des horreurs de la guerre, en France ou à l'étranger, notamment en Algérie (ils furent 300 enfants réfugiés en Algérie entre 1941 et 1945)
Ce roman m'a sincèrement touchée et je vous recommande vivement sa lecture !
Vous pourrez lire ici une excellente interview de l'auteure, qui vous donnera peut-être envie de découvrir son livre (si mon avis n'a pas suffi !) 

 

 

Ta-deuxieme-vie

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une (Raphaëlle Giordano) ♥♥♥♥
Présentation de l'éditeur : Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps: elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves...

Une très jolie couverture, un titre racoleur et de nombreux avis positifs.... voilà qui m'avait mis l'eau à la bouche. Malheureusement, le contenu n'a pas été pour moi à la hauteur de "l'emballage" !! J'ai trouvé le début de l'histoire plutôt agréable à lire ; on peut y piocher quelques idées intéressantes  (rien de bien nouveau cependant ; des méthodes de pensée positive vues et revues). Hélas, le roman tourne vite en rond (et à l'eau de rose !) et les quelques conseils pleins de bons sens se retrouvent noyés dans des phrases toutes faites et des clichés. Quant à la fin, je l'ai même trouvée carrément ridicule ! Bref, une déception pour moi (dommage, ce titre et cette couverture étaient vraiment très chouettes !)

 

 

Je-n-etais-qu-un-fou

Je n'étais qu'un fou (Thierry Cohen) ♥♥♥
Présentation de l'éditeur : New York, Upper East Side. Samuel Sanderson est un écrivain célèbre et adulé qui profite de sa notoriété pour séduire ses lectrices... Jusqu'au jour où un curieux message lui arrive sur Facebook : "Je suis toi dans vingt ans. Et je viens t'avertir des drames à venir."
Qui se cache derrière cette mise en garde ? Un lecteur dément ? Un confrère jaloux ? Une femme délaissée ? Un proche qui voudrait lui faire changer de vie ?
Ou s'agit-il vraiment de son double ?
Pris au piège, Samuel part à la recherche de son mystérieux messager. Une quête effrénée et paranoïaque qui le conduira aux frontières de l'amour et de l’impossible.

J'ai lu plusieurs livres de Thierry Cohen et mis à part "Avant la haine" (dont je vous avais parlé ici,  je les avais tous beaucoup aimé. C'est donc avec plaisir que j'ai commencé "je n'étais qu'un fou", où j'ai retrouvé la plume fluide et efficace de Monsieur Cohen.
Même si le livre démarre fort avec une première phrase qui attise la curiosité du lecteur ("à la fin de ce roman, je serai mort"), le début est un peu longuet et l'intrigue tarde à se mette en place. Cependant, une fois passé le premier tiers du livre, on est happé par le récit. Le suspense est bien distillé et il n'y a pas de temps mort. Les personnages sont bien campés et l'histoire bien ficelée (avec en prime quelques réflexion bien senties sur la vie et la nature humaine). C'est un roman très facile et agréable à lire, idéal pour se changer les idées et passer un bon moment. Il m'a souvent fait penser à "Une vraie famille" de Valentin Musso.

 

barre-livres

Ma lecture finie

No-home

 

Ma lecture en-cours

De-tes-nouvelles

 

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

24 avril 2017

A pas feutrés...

C'est ma peluche d'am♥uuur qui est à l'honneur sur ma page du jour, avec une photo issue de cette série (et la même collection de papiers que cette page....).

Helya-toilette1

Helya-toilette2

Helya-toilette3

"Parfois on cherche le bonheur comme on cherche ses lunettes quand on les a sur le nez."
André Maurois

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [41] - Permalien [#]


21 avril 2017

Un p'tit tour sur la terrasse !

La météo exceptionnelle du début de printemps nous a incités à travailler au jardin. Entre débroussaillage et remise en état de certains massifs (incroyable comme la nature a vite fait de reprendre ses droits dès qu'on a le dos tourné !!!), nous avons eu envie d'embellir et aménager notre terrasse. Et j'ai satisfait au passage mes envies de bouddha

Voici un premier coin (où vous reconnaîtrez peut-être le sédum qui hébergeait les escargots de cet article)...

Terrasse01

Terrasse02

Terrasse03

Terrasse04

Un coin surveillé de près par notre rouquin...

Terrasse05

Terrasse06

Terrasse07

Terrasse08

Terrasse09

Un autre coin avec un bouddha plus petit et des sedums, euphorbes et prêle plantés dans des bassines en zinc chinées.

Terrasse10

Terrasse11

Terrasse12

Terrasse13

Dans cette cage, j'ai fait un petit jardin de succulentes, d'après une idée vue sur Pinterest (source d'inspiration intarissable... et très chronophage !!)

Terrasse14

Terrasse15

Terrasse16

"Un jardin est un enchantement pour les yeux et une consolation pour l'âme."
Saadi

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [65] - Permalien [#]

20 avril 2017

Un bloc-notes pour MOI !

Lors d'un récent passage chez le géant suédois, j'ai trouvé des blocs-notes parfaits pour être "customisés" (beaucoup plus épais et plus économiques que ceux que j'avais achetés dans une boutique spécialisée dans le scrap.... que je trouvais bien petits avec leurs 25 pages !). Comme j'avais besoin d'un bloc-notes pour mon sac à mains et envie d'une récréation scrap, j'ai aussitôt "rhabillé" celui-ci pour MOI (couverture simplissime pour ne pas qu'il s'abime au milieu du bazar de mon sac !).

P1230861

J'ai ajouté une pochette à l'intérieur de la couverture pour glisser des p'tites notes

P1230863

Depuis j'en ai fait deux autres (avec la même collection de papiers) que je vous montrerai tout prochainement !

"Rappelle-toi : l'unique personne qui t'accompagne toute ta vie, c'est toi même. Sois vivant dans tout ce que tu fais."
Pablo Picasso

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [40] - Permalien [#]

19 avril 2017

Plaisir sucré

La semaine dernière, lors d'une mini escapade provençale, nous sommes passés à Carpentras et nous n'avons pas résisté aux si jolies fraises, spécialité de la région.

Fraises1

De retour à la maison, j'en ai aussitôt transformé une partie. Et voilà le résultat ! 

Fraises2

(et oui... même sur mes pots de confiture le scrap s'invite parfois !)

Fraises3

 "Tous les hommes sensés sont d'accord que si le bonheur ne nous vient pas de nous, il ne nous viendra de nulle part."
Alexandre Vinet

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]

18 avril 2017

St Nicolas #2

Même lieu, mêmes papiers et même style pour le vis à vis de cette page.... 

St-Nicolas3

St-Nicolas4

"On peut rencontrer le plaisir partout, on ne trouve le bonheur que chez soi."
Cécile Brucy

 

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

13 avril 2017

Majolikahaus

On repart pour Vienne aujourd'hui ! Nous vous avons déjà parlé  de cette maison aux majoliques au cours de notre balade à la découverte de Vienne. La voici mise en page.....

Majolikahaus1

Majolikahaus2

"La valeur d''un homme réside dans ce qu'il donne et non pas dans ce qu'il est capable de recevoir."
Albert Einstein

Posté par Cath- à 07:00 - - Commentaires [34] - Permalien [#]